Johan Gallon a souhaité réagir à la suite des propos tenus dans l'émission Téléfoot.
Johan Gallon a vécu de superbes moments en coupe de France avec l'US Granville. (Photo Philippe Le Brech)

Une page se tourne à l’US Granville avec l’annonce du départ de son entraîneur Johan Gallon en fin de saison.

« C’est avec beaucoup d’émotion et pour ne rien vous cacher, je redoutais un peu ce moment. J’y pense depuis quelques temps, je jour J est arrivé. Avec Granville, c’est une formidable histoire et un chapitre de ma vie qui va se refermer. » Ce mercredi matin, Johan Gallon et l’US Granville ont annoncé que leur chemin allait se séparer à la fin de la saison dans un communiqué commun.

Arrivé en 2013 pour prendre la tête de l’équipe fanion, qui évoluait en Division d’Honneur, l’ancien milieu de terrain du SM Caen a connu de grands moments dans la Manche avec deux montées mais aussi des parcours exceptionnels en coupe de France. « Les souvenirs remontent forcément, concède le technicien normand. Ces deux montées, ces fabuleuses aventures en coupe de France, tous ces moments resteront gravés dans ma mémoire mais aussi dans celle des supporters de l’US Granville. »

Un départ vers le foot professionnel ?

En sept ans, Johan Gallon aura marqué l’histoire du club. « Sur les 30 dernières années, pas un entraîneur n’aura autant marqué son passage, victorieux, à l’USG, témoigne Dominique Gortari, le président granvillais. Il a su être un chef d’orchestre de haut vol en menant vers de nombreuses victoires. Il est désormais temps pour Johan de s’orienter vers un nouveau projet avec en ligne de mire le foot pro. »

Actuellement en formation pour l’obtention du Brevet d’entraîneur professionnel de football (BEPF), Johan Gallon aimerait en effet rebondir au… Stade Malherbe de Caen qui vient de se séparer de Pascal Dupraz. « Le Stade Malherbe, c’est mon club, je suis prêt à mourir pour lui » a-t-il déclaré à nos confrères de Foot Normand. De son côté, l’US Granville s’est mis à la recherche d’un nouveau technicien pour la saison prochaine.

SHARE