Hervé Loubat
Hervé Loubat a été nommé nouvel entraîneur de Trélissac FC (Photo Jérôme Bouchacourt)

Quelques heures après avoir annoncé le départ de Pavlé Vostanic, le Trélissac FC a présenté son nouvel entraîneur, Hervé Loubat, qui aura pour mission d’assurer le maintien de l’équipe en National 2. Le nouveau technicien s’est engagé jusqu’en 2024.

Hervé Loubat va rentrer rapidement dans le vif du sujet. L’ancien coach d’Angoulême et de Moulins doit en effet préparer son équipe pour la réception de l’AS Béziers qui aura lieu dès ce mercredi (19 heures). Une rencontre pour laquelle il ne sera toutefois pas sur son nouveau banc puisque sa licence ne sera pas homologuée.

Il faut dire que les choses sont allées très vite et que le nom du successeur de Pavlé Vostanic s’est rapidement imposé aux yeux des dirigeants trélissacois. “Hervé cochait toutes les cases” a ainsi expliqué le président Fabrice Faure.

Loubat s’est lui confié être “très honoré” de l’intérêt de Trélissac. “Un club qui a une belle image, un club très sain et une belle vitrine qui est la formation, des éducateurs qui travaillent très bien. Je me suis reposé 8 mois après mon départ d’Angoulême et j’étais très décidé à reprendre les rênes d’une équipe, d’avoir aussi la supervision sur tout ce qui est aspect technique du club.

Hervé Loubat (Trélissac FC) : “ça sera la guerre”

C’est avec un double objectif que l’entraîneur se lance dans cette nouvelle aventure. “L’ambition à court terme est de sauver l’équipe rapidement et après se sera de se projeter avec les dirigeants pour avoir un avenir plus ambitieux de 2022 à 2024.

Trélissac ne compte qu’un point d’avance sur le premier relégable, les Herbiers, mais avec encore un match à rattraper. “Il y a beaucoup de belles équipes dans cette poule“, prévient Loubat. “Chaque match sera difficile à jouer. Cela se joue sur des détails, on le sait, ça sera la guerre.

Avec une première bataille dès ce mercredi. Face à Béziers. “Ce n’est pas plus mal que ça arrive vite ! Béziers est une équipe sur le papier avec de gros moyens, mais on va plutôt s’attarder sur ce que nous on va proposer. Je ne vais pas révolutionner les choses tout de suite. On va rester sur des choses « faciles » à intégrer tactiquement, on va s’attacher à bien faire les choses. Après j’ai toujours essayé de mettre en place un foot assez offensif, en trouvant bien sûr un certain équilibre.

Une nouvelle ère va donc s’amorcer au stade Firmin-Daudou ce mercredi. Pour Trélissac, il s’agira d’abord de se rassurer et de prendre quelques points pour se donner de l’air au classement.

SHARE