Oumar Pouye et Les Herbiers doivent digérer la déception de la saison dernière. (Photo Philippe Le Brech)

Ce groupe Centre va encore une fois être très indécis avec une meute de prétendants qui vont se battre pour aller chercher la montée en fin de saison.

Les favoris

La saison dernière, Andrézieux, Bergerac et Les Herbiers étaient les grands favoris du groupe B. Si les Bergeracois ont terminé dans la deuxième partie de saison, Andréziens et Herbretais ont joué la montée jusqu’au bout mais ils se sont finalement fait doubler par Le Puy Foot 43. Mais du coup, ces trois là se retrouvent encore une fois sur le devant de la scène à l’aube de la saison 2019-2020… avec des effectifs qui ont bien évolué.

Avec un nouveau nom, Andrézieux-Bouthéon FC, le club de la Loire a vu quelques cadres partir (Leonil, Cabezas, Milla, Desmartin) mais il s’est bien renforcé avec notamment Muamer Aljic (Niort), Eric Mathieu (AS Saint-Priest), Jordan Gaubey (Jura Sud) ou encore Ali M’Madi (Villefranche-Beaujolais).

Au Vendée Herbiers Football, de nombreux joueurs sont partis (Pétrilli, Charrier, Germann, Caloin, Bonnet, Tamboura, Marie) mais l’ex-finaliste de la coupe de France s’est bien renforcé avec les arrivées de Martin Mimoun (Virton), Stephan Varsovie (Annecy), Florent Milla (Andrézieux), Anthony Schuster, Jeffrey Assoumin (Marignane) ou Lorenzo Diaz (Reims).

A Bergerac, une page s’est tournée avec l’arrivée de David Vignes à la tête de l’équipe. Jamai, Bouscarrat, Pinto, Bisson, Gnaleko, Belbachir et Flégeau ont quitté le Périgord alors que Sofian Valla (Fleury), Léo Fichten (Colomiers), Calvin Mangan (Sedan), Alexandre Even (Saint-Malo) ou Abdelilah Aabiza (Cholet) vont tenter d’emmener le club en National.

Les outsiders

Derrière ce trio, les outsiders sont très nombreux. On retrouve tout d’abord le Blois Foot 41, qui a un gros projet, le FC Sète, qui va devoir pallier le départ de son buteur Kévin Testud pour l’AS Béziers, le SO Romorantin, qui a envie de rester sur sa belle deuxième partie de saison dernière, ou encore l’US Colomiers, qui va devoir être plus régulier pour prétendre garder le contact avec le haut de tableau.

Morgan Jean-Pierre et les Sétois seront encore une fois une valeur sûre du groupe C de National 2. (Photo Philippe Le Brech.)

Les possibles surprises

De retour au quatrième niveau national, Angoulême Charente FC n’a pas fait de folies au mercato. Le club a gardé un effectif stable, renforcé par Kévin Zinga (Mérignac Arlac), Patrick Sintcheu (Noisy-le-Sec), Ashley Moke (Rumilly Vallières) et Cédric Goncalves (Fréjus Saint-Raphaël). L’autre surprise pourrait être Saint-Pryvé Saint-Hilaire. Malgré les départs de Baron, Benariès (Romorantin), Vargas Rios (MDA Foot) ou Seye (Toulon), la formation du Loiret s’est bien renforcée avec pas moins de huit arrivées dont Julien Charpentier (Bastia-Borgo) et Rodrigue N’Cho (Le Mans FC).

A Saint-Pryvé Saint-Hilaire, Baptiste Ridira souhaite poursuivre la progression de son club. (Photo Philippe Le Brech)

Les inconnues

Elles sont nombreuses ! Il y a tout d’abord les deux promus qui n’ont jamais connu le National 2, Bourges Foot et FC Chamalières. Avec les plus petits budgets du groupe, ils vont devoir se mettre rapidement au niveau. Ensuite, Trélissac FC et le Stade Bordelais vont devoir faire mieux que ces deux dernières saisons… et montrer qu’ils ont encore progressé.

Yann Le Poulichet et Trélissac FC font partie des inconnues de ce début de saison… mais ils pourraient aussi être une belle surprise ! (Photo Philippe Le Brech)
PARTAGER