Fodé Guirassy (ici sous le maillot de Laval) risque d'avoir quelques problèmes pour avoir signé dans deux clubs. (Photo Philippe Le Brech)

Attendu le week-end dernier à Granville, où il avait signé un protocole d’accord, Fodé Guirassy s’est finalement engagé avec Béziers.

Le 6 juillet dernier, Ouest-France annonçait dans ses colonnes que l’US Granville avait enrôlé Fodé Guirassy. L’attaquant de 24 ans arrivait de MDA Foot (désormais Goal FC) où il avait marqué sept buts en douze matchs de National 2. Mais ce lundi, en début d’après-midi, c’est au tour de l’AS Béziers d’annoncer la signature du même joueur. Un bel imbroglio !

« Il avait quelques problèmes à régler la semaine dernière et devait arriver dimanche en TGV à Rennes, nous a expliqué Johan Gallon, l’entraîneur normand hier soir. Et aujourd’hui, nous apprenons comme tout le monde qu’il signe à Béziers. C’est une incompréhension totale pour l’ensemble du club. » L’US Granville n’avait donc pas de nouvelles du joueur qui s’est engagé avec un autre club.

Sauf que le jeune attaquant natif d’Aix-en-Provence a peut être commis une grosse erreur. « Nous avons un protocole d’accord signé et nous avons fait une demande de licence » a précisé le technicien du club de la Manche. Ce que nous avons vérifié. Le logiciel Footclubs, qui sert à l’enregistrement des licences, indique en effet que Fodé Guirassy « possède une licence fédérale pour la saison 2020 dans le club US Granvillaise ».

Si cette licence est bien validée, l’AS Béziers devra donc obtenir l’accord de l’US Granville afin que que le joueur s’engage pour cette saison. Si un accord n’est pas trouvé, ce sera à la commission fédérale du statut du joueur de trancher dans ce dossier. Et s’il a commis une faute, Fodé Guirassy risque une suspension. Affaire à suivre !

PARTAGER