Illustration N2
Photo Philippe Le Brech
Bannière stages Louza

Avec le passage de quatre à trois groupes à l’horizon 2025-2026, il y aura cinq ou six descentes par groupe de National 2 ces deux prochaines saisons.

La réforme des championnats nationaux a été adoptée samedi matin lors de l’assemblée fédérale qui se déroulait à Nice. Et l’incidence va être forte sur les deux prochaines saisons avec un nombre de descentes très important dans chaque groupe de National 2. Le quatrième niveau fédéral va en effet passer de quatre à trois groupes de 16 clubs.

A l’issue de la saison 2022-2023, les cinq derniers de chaque groupe (places douze à seize) seront relégués en National 3 ainsi que les deux moins bons onzièmes. Ceux-ci seront déterminés par « le nombre de points obtenus dans les rencontres Aller et Retour qui ont opposé dans leur groupe l’équipe classée 11ème avec les cinq équipes du groupe classées immédiatement avant elle ». Il faudra donc sortir la calculette tôt dans la saison en faisant des projections sur les clubs classés aux places de six à dix.

Lors de la saison 2023-2024, le National 2 comptera quatre groupes de 14 clubs. A l’issue de cette saison, les cinq derniers seront également relégués (places dix à quatorze) ainsi que le plus mauvais neuvième. Le mode de calcul pour déterminer cette dernière équipe qui descendra en National 3 se calculera avec les résultats des clubs classés aux places de quatre à huit. A noter que « dans tous les cas, l’équipe réserve d’un club qui n’évoluera pas la saison suivante en Ligue 1 ne peut être repêchée en N2 ». C’est une nuance importante à prendre en compte.

Le tableau de la réforme du National 2

SHARE