Mourad Boudjellal
Bannière stages Louza

Après les incidents de la rencontre entre Saint-Priest et Hyères, samedi, Mourad Boudjellal souhaitait réagir aux propos du club lyonnais.

Samedi, le Hyères FC a été s’imposer à Saint-Priest (1-0) lors de la vingt-et-unième journée de National 2. Mais un fait de jeu a fait polémique avec un but refusé aux San-Priots à l’heure de jeu, l’arbitre l’ayant validé avant de se raviser. A l’issue de la rencontre, l’ASSP s’est insurgée sur les réseaux sociaux : « Hyères FC remporte le match à 14 contre 11, c’est très dur… »

Une réaction qui a fait bondir Mourad Boudjellal. « Je trouve les propos de Saint-Priest scandaleux, nous confie le président du Hyères FC. Je peux comprendre leur déception car c’était un match important pour le maintien. Mais la déception n’excuse pas tout ! Je ne peux pas laisser insinuer qu’on aurait acheté le match. Ça ne m’est jamais arrivé de ma vie et ça n’arrivera pas aujourd’hui ! »

L’ex-homme fort du Rugby-Club Toulonnais va plus loin. « Il faut savoir apprendre à perdre, lâche-t-il. Je suis vraiment très vexé. J’espère que la commission d’éthique de la Fédération ne laissera pas passer ce genre de message ! » Mourad Boudjellal termine son coup de gueule en précisant qu’on lui avait rapporter « un climat délétère pendant le match » et qu’il comprenait « la sanction de quatre matchs à huis-clos infligée par la FFF ».

SHARE