Gregoire Sorin va observer les adversaires de l'équipe de France à Calcutta pendant une semaine.
Gregoire Sorin va observer les adversaires de l'équipe de France à Calcutta pendant une semaine. (Photo LFPDL)
Bannière stages Louza

Le Conseiller technique régional de la Ligue des Pays de la Loire part ce week-end pour l’Inde en renfort du staff de l’équipe de France U18. Il explique son rôle.

« Ça va permettre d’allier l’utile à l’agréable ! » Dimanche, Grégoire Sorin va quitter la grisaille de l’automne nantais pour le soleil de l’Inde. Le conseiller technique régional de la Ligue de Football des Pays de la Loire a en effet été choisi pour renforcer le staff de l’équipe de France qui dispute le Mondial U17. « C’est une demande de Lionel Rouxel, le sélectionneur, explique l’ancien joueur de l’USJA Carquefou. C’est juste pour la coupe du Monde en Inde. On est deux techniciens à se rajouter au staff habituel pour l’observation des adversaires de la France. »

Le technicien va donc passer au minimum quinze jours au pays de Bollywood. « Je reste avec l’équipe la semaine prochaine puis j’irai aller à Calcutta pour superviser le groupe avec l’Angleterre, le Mexique et le Chili, poursuit-il. C’est une mission particulière. On doit regarder les animations défensives et offensives des équipes, les joueurs clés. Ensuite, on va faire des montages avec les vidéos des matches, suivant ce que le coach voudra. Ça va changer du quotidien même si on a une part d’observation dans notre travail de CTR. »

L’Espagne ou le Brésil ou huitième de finale !

C’est aussi la possibilité pour lui de vivre une belle aventure puisque cette équipe de France U18* possède de vrais atouts comme les Lyonnais Geubbles et Gouiri ou encore le Parisien Adli. « Cette équipe possède de grosses qualités offensives, elle est capable de marquer beaucoup de buts, indique Grégoire Sorin. Il faudra néanmoins trouver une bonne assise défensive. Mais il y a vraiment des profils très intéressants qui peuvent percer chez les professionnels plus tard. »

Avec un premier tour abordable (Nouvelle Calédonie, Japon et Honduras) – « même s’il faut se méfier car on ne connaît pas forcément les adversaires » – la troupe de Lionel Rouxel risque de rencontrer ensuite le Brésil ou l’Espagne, qui sont tombés dans le même groupe, dès les huitièmes de finale puis l’Allemagne en quart-de-finale. Pas simple !

* C’est l’équipe de France U18 qui participe au Mondial U17 puisque les éliminatoires étaient l’an dernier avec les U17.

Vous pouvez suivre le Mondial U17 à partir du 6 octobre sur le site de la FIFA.

SHARE