Au mini Mondial d'Orvault, les partenaires sont aussi des passionnés ! (Photo Jérôme Bouchacourt)

Partenaires Naming, François-Xavier Chupin (Kappa) et Marc Payraudeau (Leclerc Grand Val) expliquent leurs choix d’accompagner le tournoi orvaltais depuis plusieurs années.

Depuis combien de temps êtes-vous partenaire du MiniMondial ?

Marc Payraudeau (Leclerc) : « Cela fait cinq ans pour le miniMondial mais je suis partenaire depuis plus de 20 avec le club d’Orvault SF ! »

François-Xavier Chupin (Kappa) : « Nous sommes partenaires depuis 2006. »

Qu’est-ce qui vous poussé à être partenaire de ce tournoi de jeunes ?

Marc Payraudeau (Leclerc) : « Parce que c’est un tournoi adressé aux enfants U11. Puis l’idée de faire rencontrer des jeunes de tout horizon autour d’une passion commune le football. Et enfin donner l’opportunité à des petits clubs locaux de rencontrer des équipes internationalement connues avec des rencontres improbables, par exemple Orvault SF contre le FC Barcelone. Imaginez les étoiles dans les yeux des enfants passionnés de foot à l’idée de se confronter à leurs équipes de rêve : tout simplement magique. »

François-Xavier Chupin (Kappa) : « Le retour de la marque Kappa, à l’époque, passait par un engagement fort auprès des jeunes et le miniMondial nous permettait de nous adresser aux jeunes footballeurs prêts à rêver de rencontrer d’autres jeunes footballeurs d’équipes professionnelles. La personnalité de Sebastien Arrouet et le sérieux des précédentes éditions a renforcé notre conviction de nous associer à l’événement. »

Pourquoi avoir choisi de donner nom de votre marque au tournoi ?

Marc Payraudeau (Leclerc) : «  D’une part il est local, lieu d’implantation du magasin et d’autre part, il est en phase avec nos valeurs. »

François-Xavier Chupin (Kappa) : « Le naming traduit la volonté d’être pleinement associé à l’événement et ainsi de contribuer au mieux à l’organisation du tournoi et au rayonnement de Kappa. »

PARTAGER