Michel Troin avait repris les U19 au mois de janvier... avant de finir champion de France. (Photo Philippe Le Brech)

Champion de France U19 avec le Stade Rennais ce dimanche, le technicien a quitté le club libre de tout contrat. Il se confie sur ses années bretonnes et son avenir.

Dimanche soir, Michel Troin a glané son troisième titre personnel en championnat jeune avec les U19 du Stade Rennais après ceux acquis en 1995 et 1996 avec les U17 de l’AS Cannes. Pourtant l’ex-adjoint de Philippe Montanier a récupéré l’équipe au début de l’année 2019.

« C’est une saison un peu particulière pour cette équipe U19 car ils ont débuté la saison avec Romain Ferrier qui a ensuite pris l’équipe réserve (National 3) lorsque Julien Stephan a été promu avec les pros, explique le technicien de 62 ans. Pascal Plancque devait prendre l’équipe mais il a reçu une proposition des Chamois Niortais en Ligue 2. On m’a donc confié cette équipe le 10 janvier. »

Il a donc accompagné une équipe qui a dominé son championnat avant de s’offrir le titre face à Montpellier ce dimanche à Andrézieux-Bouthéon (Loire). Un match assez particulier… « On a joué une heure à dix contre onze après l’expulsion un peu sévère de Picouleau, raconte-t-il. Quand il est sorti, il ma assuré qu’il n’avait pas fait e faute. J elui ai alors répondu que si c’était le cas, il n’y aurait pas but ! » Et Bonet, le portier rennais, a arrêté le penalty montpelliérain !

Michel Troin a conduit le Stade Rennais au titre de champion de France U19. (Photo Philippe Le Brech)

« C’est le tournant du match, assure l’entraîneur rennais. Le groupe était en confiance, je trouve que les joueurs ont été sereins. Et puis on a eu le talent de Lucas Da Cunha qui a fait la différence. Ensuite, on a changé notre façon de jouer et ça nous a réussi. Le deuxième but leur a fait très mal psychologiquement. » Et le Stade Rennais a glané le titre de champion de France… offrant une belle sortie à Michel Troin.

« Je viens de faire six ans au club où j’ai été adjoint de Philippe Montanier puis de Christian Gourcuff avant de prendre un rôle de superviseur par la suite, rappelle le natif de Draguignan. Aujourd’hui, je suis libre donc à la recherche d’une nouvelle opportunité. Je suis ouvert à toutes propositions même si j’aimerais rester dans la formation car c’est un domaine que je connais bien ! » Avis aux amateurs…


Carrière d’Entraîneur : CA Peymeinade (1984-1987), US Cannes La Bocca (1987-1990), AS Cannes (jeunes, 1990-1999), Toulouse FC (jeunes, juin 1999 – octobre 2000), Toulouse FC (adjoint, octobre 2000 – juin 2001), SC Bastia (adjoint, juin 2001 – juin 2002), Équipe de Côte d’Ivoire (adjoint, juin 2002 – janvier 2004), Stade raphaëlois (juin 2004 – juin 2005), AS Cannes (formation, juin 2005 – janvier 2006), AS Cannes (janvier 2006 – juin 2006), DTN adjoint de Côte d’Ivoire (juin 2006 – juin 2008), US Boulogne (adjoint, juin 2008 – juin 2009), Valenciennes FC (adjoint, juin 2009 – juin 2011), Real Sociedad (Espagne, adjoint, juin 2011 – juin 2013), Stade Rennais FC (adjoint, depuis juin 2013)


PARTAGER