Mathieu Sail va revenir en France début juillet avec la ferme intention de remettre les gants !
Mathieu Sail va revenir en France début juillet avec la ferme intention de remettre les gants ! (Photo Jérôme Bouchacourt)

Samedi soir, Mathieu Sail n’a pas traîné avec ses coéquipiers pour fêter la qualification de l’US Saint-Malo en huitième de finale de la coupe de France. La cause ? Une bonne crève qui gêne le gardien malouin depuis une bonne semaine. « Ça fait deux matchs de suite que je suis malade, confirme-t-il. La semaine dernière, je ne me suis entraîné que vendredi. Et ce début de semaine, je pense que je vais aussi rester au chaud. »

Même amoindri, le portier originaire de Villepinte a parfaitement tenu sa place face aux attaquants montois. Pourtant, Mathieu Sail a perdu sa place de titulaire cette saison avec l’arrivée de Simon Lugier (USM Avranches, National). « Quand je l’ai appris, j’étais un peu surpris, confie l’ancien joueur du Paris Saint-Germain. Mais je m’y étais quand même préparé car la saison dernière, je n’avais été trop décisif. »

A 25 ans, il s’est donc remis en cause… posé certaines questions. « J’ai été contacté par Les Herbiers pour intégrer le groupe National mais je n’ai pas donné suite, explique celui qui a débuté le foot au Bourget. Mais ma priorité était de reprendre mes études. Le rythme du National ne me correspondait pas. Et puis je me sens bien à Saint-Malo. En plus, le coach a été indulgent car je ne m’entraîne qu’un mardi sur deux à cause de mes études. »

« Je me suis toujours donné à plus de 100% ! »

Depuis le début de saison, Mathieu Sail est donc seulement utilisé en coupe de France. « C’est la compétition qui m’a permis de rester concentré sur la première partie de saison. Je n’ai pas eu trop de boulot sur les premiers matchs mais contre le Red Star, Pontivy, Avranches et le Stade Montois, il faut sortir les arrêts qu’il fallait. Sur chaque match, je me suis toujours donné à plus de 100% ! »

Le gardien malouin a aussi joué quelques matchs de Division d’Honneur, « juste avant les matchs de coupe afin d’être dans le rythme », mais il avoue « ne pas avoir forcément porté chance » à la réserve de l’USSM, deuxième de l’élite régionale. « Cette période permet de me forger mentalement, assure-t-il. Et puis tous les messages sur les réseaux sociaux, coups de fil et SMS sont très gratifiants. Aujourd’hui, on est en train d’écrire une belle page du club même si dans quelques années on ne se rappellera plus de Mathieu Sail ou Thomas Lahaye ! »

Pour l’instant, il savoure ce parcours. Mais pas seulement. Titulaire contre Bordeaux lors de la dernière journée de championnat, Mathieu Sail aura l’occasion de jouer ces prochaines semaines puisque Simon Lugier est blessé. En attendant peut-être de briller contre un club de Ligue 1 en huitième de finale de coupe de France !

PARTAGER