Le stade des Rochers de Saint-Yrieix a été le théâtre d'incidents samedi soir.
Le stade des Rochers de Saint-Yrieix a été le théâtre d'incidents samedi soir. (Photo DR)

Ce samedi soir, la rencontre de Promotion d’Honneur entre Saint-Yrieix et Sireuil a été arrêtée avant son terme à cause de bagarres dans les tribunes. La Police a dû intervenir à plusieurs reprises.

Après l’irruption de jeunes lors de la rencontre de Futsal à Nantes, c’est en Charente qu’une autre rencontre n’a pas été à son terme à cause de certains imbéciles ce samedi soir. Alors qu’il ne restait qu’une dizaine de minutes à jouer entre Saint-Yrieix et Sireuil dans le groupe B de Promotion d’Honneur de la Ligue du Centre Ouest, une bagarre a éclaté.

« Un joueur de Sireuil a fait un tacle par derrière à un de nos joueurs » a expliqué le vice-président du club local dans les colonnes de la Charente Libre. Ce fait de jeu aurait amené le père du joueur sur lequel la faute a été commise a descendre de la tribune afin d’interpeller l’auteur de cette faute. Puis ça a dégénéré en bagarre entre les deux personnes. L’ambiance était tendue entre les supporters des deux camps mais le match a pu reprendre… pour quelques minutes.

La Ligue devra décider des suites à donner aux incidents

De passage à proximité du stade, une patrouille de la Police Nationale avait eu la bonne idée de s’arrêter. Et pour calmer les esprits, le dirigeant de Saint-Yrieix a demandé aux forces de l’ordre de rester proche de la tribune… ce qui fut une bonne initiative puisqu’une bagarre générale a de nouveau éclaté après une nouvelle action de jeu.

Les Policiers avaient eu la bonne idée d’appeler une deuxième patrouille et la Brigade anti-criminalité d’Angoulême est aussi venue en renfort pour calmer les protagonistes. Résultat, le match n’a jamais repris, les dirigeants des deux équipes préférant en rester là ! La Ligue va donc devoir décider quelles suites il faudra donner à ces incidents…

 

PARTAGER