SIMONE Marco
Marco Simone et la Berrichonne Châteauroux c'est fini. (Photo Philippe Le Brech)

Une des affiches de la 7ème journée du National de football opposera ce vendredi 17 septembre Bourg-Péronnas (2ème, 12 points) à Châteauroux (6ème, 11 points). Un duel entre deux des équipes les plus joueuses du championnat qui a été abordé ce mercredi en conférence de presse par l’entraîneur de la Berrichonne Marco Simone.

Le technicien italien qui semble avancer en terrain connu avant de se déplacer en Bresse ce vendredi. Alors qu’il s’apprête à défier la meilleure attaque du championnat et une équipe toujours invaincue cette saison, Simone n’est “pas surpris“.

Je les avais placés dans mes 3 favoris. Je connais très bien leur président David Venditelli, je sais qu’il structure très bien le club et que son objectif est de retrouver la L2 le plus vite possible. Le club et l’équipe sont très bien structurés. C’est un mélange de très bons joueurs et de joueurs d’expérience.

Si la Berrichonne est toujours dans les clous après 6 journées au sein d’un haut de classement très serré, les sept premiers se tenant en trois points, tout faux pas face à un concurrent direct resterait mal venu pour un club qui aspire à retrouver la Ligue 2 dès la saison prochaine. C’est donc avec ambition, comme chaque semaine, que les coéquipiers de Thomas Robinet se présenteront à Verchère. “Je suis convaincu que vendredi, ce sera deux belles équipes qui s’affronteront, et qui joueront quelque chose d’important au cours de la saison.” convient le transalpin qui a néanmons livré quelques clés pour arracher ce duel. “Il faudra avoir un peu plus de personnalité lors des moments compliqués, comme on a pu voir lors du dernier match. On a montré beaucoup de solidarité et d’engagement pour garder le résultat, et les joueurs ont fait beaucoup de sacrifices pour remporter la victoire. Il faut garder en tête l’idée de jouer tout le temps au football à notre manière.

Marco Simone sait aussi qu’un bon résultat passera par plus de réussite de son trio d’attaquants. Si Thomas Robinet brille et marque, c’est plus poussif jusque là pour Nolan Roux et Kevin Fortune. “Kévin et Nolan ne sont toujours pas à 100%, même si Kévin a participé à tous les matchs. Il doit digérer la préparation, l’accumulation des entrainements, puisqu’il a passé un long moment sans jouer, c’est pareil pour Nolan, qui progresse également de ce côté-là. Ils montrent tout de même déjà de très belles choses. Ce sont des joueurs de qualité, on les a recruté pour qu’ils nous fassent des différences. Notre trio offensif peut trouver la clé pour ouvrir le score, et gagner un match. Les joueurs offensifs ont des qualités majeures et peuvent nous permettre de trouver des solutions pour gagner des matchs.

Face à la meilleure attaque du championnat, qui a déjà fait trembler les filets à 17 reprises depuis le coup d’envoi de la saison, la Berrichonne sait qu’elle devra elle aussi certainement trouver l’ouverture si elle veut ramener quelque chose de ce périlleux déplacement. Le spectacle devrait être au rendez-vous ce vendredi à Bourg-en-Bresse !

SHARE