Les Frères KAMISSOKO
Mamadou et Brahim Kamissoko espèrent rejouer ensemble sous le même maillot. (Photo Philippe Le Brech)

Mamadou Kamissoko (29 ans) fait son retour dans le secteur défensif de Bergerac (N2) cette saison tandis que son frère Brahim (26 ans) va ouvrir un nouveau chapitre du côté de Boulazac.

Un retour à Bergerac pour l’un, un nouveau défi à Boulazac pour l’autre. Quel est votre sentiment au moment de démarrer ce nouvel exercice ?

Mamadou Kamissoko : « Bergerac, c’est mon ancien club, où j’ai passé trois années donc forcément c’est que du positif. Je reviens avec beaucoup de plaisir et de détermination pour la saison. »

Brahim Kamissoko : « Je suis très heureux d’être arrivé à Boulazac, c’est un nouveau défi. Pour l’instant ça se passe très bien. Je suis convaincu par le projet et par nos débuts sur le terrain. »

Comment s’est passée la préparation ?

Mamadou : « Elle s’est bien passée même si on sait tous que sur les premiers matchs amicaux, on n’est pas au top physiquement. On est monté en puissance au fur et à mesure mais le plus important était de ne pas avoir de pépins physiques. »

Brahim : « Ma préparation individuelle se passe super bien, on a énormément travaillé avec le groupe et on sent une amélioration sur les deux derniers matchs amicaux…nous sommes sur la bonne voie. Je me suis très vite intégré au groupe et je prends beaucoup de plaisir dans le rôle que les coachs m’attribuent. »

Mamadou et Brahim Kamissoko espèrent rejouer ensemble

Quel regard portes-tu sur le parcours de ton frère ?

Mamadou : « J’ai un œil très attentif parce que Brahim c’est mon petit frère. On a toujours joué dans la même région ou le même club, notamment à Bergerac il y a cinq ou six ans. Je sens qu’il monte en puissance et je pense qu’il a largement le niveau pour jouer au-dessus. On le voit avec sa préparation, il fait de très bonnes choses. A lui de faire des saisons pleines pour pouvoir prétendre à encore jouer plus haut. »

Brahim : « Il a connu le haut niveau et je pense qu’il fait partie des joueurs qui sont arrivés à Bergerac pour amener quelque chose en plus. Je suis convaincu qu’il retrouvera le haut niveau car c’est là-bas qu’est sa place même s’il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. Il fait une très belle carrière, avec des hauts et des bas, des performances et surtout des réponses aux attentes. »

Vous avez déjà évolué sous les mêmes couleurs. Est-ce si simple ?

Mamadou : « On a déjà évolué à Bergerac dans la même équipe. Je me rappelle un match en coupe où j’avais joué défenseur central et lui milieu droit. C’était pas mal ! Ce qui était pas mal surtout, quand il avait pris un coup et que c’était un peu monté avec un adversaire, ben on était deux (rires) ! On sent le côté protecteur des deux sur les duels ou les petites embrouilles puis franchement, c’est un plaisir ! De jouer ensemble, de partir à l’entraînement en même temps… c’était la belle époque ! »

Brahim : « C’était une belle expérience de pouvoir jouer tous les deux dans la même équipe. J’espère que ça arrivera de nouveau un jour ! »

Retrouvez l’interview complète dans FootAmateur Le Mag n° 5 !

SHARE