Malgré une conciliation favorable au CNOSF, le club de la Nièvre a été débouté devant le Tribunal Administratif. La FFF a réussi son coup !

« L’équité n’a pas à être jugée dans cette affaire ! » Les propos des avocats de la Fédération Française de Football ont fait mouche dans le dossier de l’US Charitoise. Le club de la Nièvre a en effet été recalé par le Tribunal Administratif alors qu’il avait eu une conciliation positive de la part du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF).

Le juge du TA a estimé que « les arguments de l’US La Charité ne sont pas de nature à faire naître un doute sérieux », tout ce que la FFF attendait puisque cela faisait partie de ses attendus. De plus, l’instance administrative a fait comprendre que le règlement du National 3 et l’article 31 du règlement de la Ligue Bourgogne Franche-Comté n’étaient pas forcément très clairs… mais cela au détriment de l’US Charitoise.

« C’est très dur, il va falloir remotiver le groupe pour jour en Régional 1 » confie Philippe Le Métayer, le président du club, qui assure aussi « réfléchir pour la suite donnée au fond » par rapport à la décision du Tribunal Administratif.

En conclusion, cette décision est un très mauvais message envoyé aux clubs amateurs car cela montre que les instances peuvent faire ce qu’elle veulent sans se soucier un instant du bien-être de leurs clubs !

PARTAGER