Photo Philippe Le Brech

Alors que le barrage d’accession de National en Ligue 2 ne se déroulera pas, l’US Boulogne estime que sa troisième place doit lui permettre de monter.

C’était dans l’air depuis quelques jours. ce mercredi après-midi a envoyé un communiqué de presse expliquant que le club ne voulait pas se satisfaire de sa troisième place en National à la suite de l’arrêt du championnat. Le club nordiste pouvait en effet prétendre à une place de barragiste face au dix-huitième de Ligue 2, ce qui a été exclu par la Fédération Française de Football.

« Tant que le barrage n’a pas lieu, l’USBCO mérite tout autant sa place en Ligue 2 que l’actuel dix-huitième de l’antichambre de l’élite, et encore plus le dix-neuvième et le vingtième » indique le communiqué du club qui s’appuie aussi sur l’histoire du National.

« Depuis sa création en 1997 et outre les deux premières saisons pour des raisons réglementaires, le championnat National a toujours vu l’accession des trois premiers en Division 2 puis en Ligue 2. »

L’US Boulogne Côte d’Opale est donc favorable à une Ligue 2 à 22 clubs « pour permettre de maintenir l’équité sportive entre les deux barragistes tout en respectant les règlements fédéraux ». Il s’appuie notamment sur un argument choc qui est le tissu économique.

PARTAGER