Limoges FC devrait faire appel pour repartir en National 3

Dragan Cvetkovic et les joueurs du Limoges FC ne savent pas quel sera leur avenir.
Dragan Cvetkovic et les joueurs du Limoges FC ne savent pas quel sera leur avenir. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Rétrogradé administrativement en Régional 1 par la FFF, le Limoges FC aurait décidé de faire appel en espérant pouvoir rester au niveau national la saison prochaine.

L’avenir du Limoges FC se joue désormais très loin des terrains. Après avoir été rétrogradé administrativement en National 3 à cause de son redressement judiciaire, le club du Limousin a été de nouveau sanctionné par la Commission Fédérale de Contrôle Des Clubs qui a annoncé mardi dernier qu’il repartirait en Régional 1. Ce qui entraînerait de nombreux changements dans les montées et descentes en Ligue de Nouvelle-Aquitaine.

Mais cela pourrait encore changer puisqu’il est très probable que le LFC fasse appel de la sanction comme cela a été indiqué par le président de la Ligue Saïd Ennjimi lors de l’assemblée générale du District de Gironde ce samedi. Et le club espèrerait vraiment pouvoir repartir en National 3 la saison prochaine à la faveur d’un plan de continuation qui arrêterait ainsi le redressement judiciaire.

Un rendez-vous capital est d’ailleurs prévu ce mercredi devant le tribunal de Grande Instance de Limoges. Comme l’a annoncé La Nouvelle République la semaine dernière, un plan de continuation intitulé Horizon 2022 va être présenté par Antoine Wojcik, un ancien joueur du club dans les années 70 et 80.

La Ligue 2 d’ici cinq ans ?

« Cette réflexion prend en compte la situation actuelle du club qui est en redressement judiciaire, ce qui implique un assainissement de la dette qui est aujourd’hui de 140 000 euros, et tient compte aussi de l’environnement socio-économique, a expliqué le porteur du projet à nos collègues du quotidien limousin. Ce projet a pour objectif sportif d’atteindre la Ligue 2 d’ici cinq ans, en partant du principe que le club reste en National 3. C’est la condition sine qua non pour que notre projet existe. »

Mais au-delà du passage au tribunal il faudra aussi convaincre la commission d’appel de la DNCG que le Limoges FC a assainit ses finances et qu’il peut repartir au niveau national. Or la sortie des groupes est prévue entre le 12 et le 15 juillet… le temps est donc compté pour les repreneurs du club de la Préfecture de la Haute-Vienne !

SHARE