Les changements dans le temps additionnel pourraient être interdits.
Les changements dans le temps additionnel pourraient être interdits. (Photo Jérôme Bouchacourt)

L’instance qui régit les règles du football va se pencher sur l’interdiction d’effectuer un remplacement après la fin du temps réglementaire. Intéressant…

Chaque week-end, combien de coachs s’agacent de voir leur adversaire effectuer des changements de joueurs dans le temps additionnel pour grignoter quelques secondes ? Beaucoup ! Cela pourrait être interdit dans les années à venir. L’international Football Association Board (IFAB) va se réunit en mars 2019 pour réfléchir à de nouvelles règles afin de « trouver des moyens de réduire le temps perdu, d’accélérer le jeu et d’augmenter le temps de jeu », comme l’a confié un de ses membres au Times.

Le constat est venu d’une étude sur la Premier League où le temps de jeu effectif est de… 55 minutes ! Mais l’IFAB s’est aussi rendue compte qu’un quart des entraîneur de l’élite du championnat anglais effectuaient leur troisième changement dans le temps additionnel. Mais est-ce vraiment le cas dans tous les championnats, notamment amateurs ? En épluchant les feuilles de match des quatre groupes de la neuvième journée de National 2, il s’avère que les entraîneurs ont réalisé seulement neuf changements dans le temps additionnel sur un total de 170. Il serait néanmoins intéressant de réaliser une étude plus approfondie sur les championnats amateurs.

Des cartons pour les entraîneurs et les dirigeants ?

D’autres changements pourraient être étudiés pour que le temps effectif des matchs de football soit plus important. Les joueurs remplacés pourraient sortir à tout endroit du terrain plutôt que de de revenir vers les bancs de touche. Et les coup-francs pourraient être joué sans que le ballon soit totalement arrêté. Toujours dans une optique de gagner du temps de jeu, l’IFAB réfléchi à autoriser la passe à un coéquipier qui se trouverait à l’intérieur de la surface lors d’un renvoi au six mètres.

Autre réflexion de l’IFAB, la possibilité pour les arbitres d’utiliser « les cartons jaunes et rouges pour les responsables d’équipe ». Au lieu d’avertir verbalement un entraîneur ou un membre du staff, l’officiel pourrait directement sortir un carton jaune… voir le rouge pour les plus véhéments. L’instance qui régit les règles du football donnera donc ses prérogatives au printemps prochain. Si ces changements sont votés, ils pourraient être mis en place dès la saison 2019-2020 !

Découvrez l’almanach pour les clubs de Sports et Stickers !

PARTAGER