Rueil-Malmaion reste le plus gros club de France mais avec très peu de marge sur Paris 13 Atletico. (Photo FC Rueil-Malmaison)

Trente-neuf clubs parisiens figurent parmi les cinquante clubs de France qui comptent le plus de licenciés au 31 décembre.

Comme chaque début d’année, nous vous proposons les plus gros clubs en terme de licenciés. Nous avons récupéré les chiffres au 31 décembre, soit un peu plus tôt que la saison dernière donc il est un peu compliqué de comparer ces deux saisons. On retrouve tout de même les deux mêmes clubs en tête avec le FC Rueil-Malmaison (1345 licenciés) et Paris 13 Atletico (1342 licenciés), qui a succédé au FC Gobelins.

La surprise vient du FC Lyon (1169 licenciés), premier club non francilien, qui descend du podium au profit de Houilles AC (1189 licenciés). Par contre, on retrouve onze clubs qui ne sont pas de la Ligue de Paris Île-de-France contre sept seulement en 2019-2020. Auvergne Rhône-Alpes se taille la part du lion avec cinq clubs dont l’Eveil de Lyon qui est un des rares à avoir gagné des licenciés (880 contre 840).

Dans ce top 50, on retrouve toujours deux clubs de Méditerranée (SC Toulon et Cagnes Le Cros) et un club des Pays de la Loire (Saint-Sébastien FC). Les Hauts-de-France comptent désormais deux clubs avec l’Olympique Macquois en plus du Bondues FC. Marcq-en-Barœul fait aussi partie de ces quelques clubs qui ont gagné des licenciés (846 contre 833). Le Centre Val de Loire n’a plus de clubs dans ce Top 50 puisque C’Chartres Football a perdu beaucoup de licenciés (716 contre 880) alors que la Nouvelle-Aquitaine entre dans ce classement avec les Ecureuils de Mérignac-Arlac (829 licenciés).

Ces chiffres peuvent encore changer car les licences peuvent être prises jusqu’au 30 avril. Mais la tendance est de tout de même nettement à la baisse comme nous l’avions indiqué le 3 novembre dernier. C’est en effet toute la partie foot animation, de U6 à U15, qui souffre que ce soit en masculin ou en féminin. Il faut espérer que les clubs vont pouvoir rouvrir normalement au printemps pour combler ce manque de licenciés qui peut, à terme, tirer sur les finances. Car à ce jour, seuls 14 clubs ont dépassé mille licenciés contre 27 le 15 février 2020.

Le Top 50 des licenciés en clubs au 31 décembre

Visuel Footamateur.fr – toute reproduction est interdite
SHARE