Ce week-end le complexe de Venoix à Caen a accueilli un match amical entre le SM caen et le Paris FC. mais les spectateurs debout auraient dû être interdits ! (Photo Philippe Le Brech)

Le décret du 10 juillet interdit d’avoir des spectateurs debout dans les stades. Un coup dur pour les clubs qui organisent des matchs amicaux.

Après l’annulation de tous les tournois organisés au printemps à cause de la pandémie de Covid-19. Certains espéraient pouvoir récupérer des recettes au mois de juillet ou au mois d’août en organisant des matchs amicaux. Et bien ce sera encore une fois très compliqué ! Car si le Gouvernement autorise la tenue de matchs avec une jauge maximale de 5 000 personnes, il faudra néanmoins avoir des tribunes dans l’enceinte sportive.

Le décret du 10 juillet est en effet très clair sur les dispositions à prendre pour l’accueil du public. « Les stades et les hippodromes ne peuvent accueillir de public que dans le respect des conditions suivantes : Lorsque les personnes accueillies ont une place assise ; Une distance minimale d’un siège est laissée entre les sièges occupés par chaque personne ou chaque groupe de moins de dix personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble. »

Malgré l’information donnée par la Ligue Auvergne Rhône-Alpes a ses clubs, les stades champêtres qui ne possèdent pas de tribune ne peuvent donc pas accueillir de spectateurs ces prochaines semaines car il est interdit d’avoir du public en pourtours. C’est valable pour les matchs de préparation qui se déroulent au mois de juillet et lors des quinze premiers jours d’août. « La situation sera réévaluée d’ici la fin du mois de juillet pour une éventuelle augmentation de cette jauge, à partir de la mi-août » a indiqué le Ministère des sports ce mercredi.

Concernant les buvettes ou les club-houses, il faudra les aménager afin que les gestes barrières soient respectés. « L’accès aux espaces permettant des regroupements est interdit, sauf s’ils sont aménagés de manière à garantir le respect des dispositions de l’article 1er, c’est-à-dire que les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance. »

Ces mesures sont valables jusqu’à nouvel ordre. Elles pourraient donc évoluer pour la deuxième quinzaine du mois d’août, suivant la prochaine décision du Conseil de défense. En tout cas, c’est à espérer puisque les championnats nationaux et la coupe de France reprennent le week-end des 21, 22 et 23 août… et de nombreux clubs seraient touchés par ces restrictions.

Le communiqué du Ministère des sports

Accueil du public pour les rencontres sportives
Dans les territoires sortis de l’état d’urgence sanitaire, les établissements recevant du public (enceintes sportives ouvertes ou fermées) peuvent désormais accueillir du public dans la limite de la jauge maximum de 5000 personnes à condition que les personnes aient une place assise et qu’une distance minimale d’un siège soit laissée entre les sièges occupés par chaque personne ou chaque groupe de moins de 10 personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble.
La situation sera réévaluée d’ici la fin du mois de juillet pour une éventuelle augmentation de cette jauge, à partir de la mi-août.
De même, la question de l’ouverture des vestiaires collectifs sera réexaminée à cette occasion.

PARTAGER