Tablette
Photo Jérôme Bouchacourt

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Depuis la refonte du système informatique de la FFF, les bugs se sont multipliés dans les Ligues et les Districts.

Depuis quelques mois, de nombreux bugs informatiques ont impacté les Ligues et les Districts. Et ce sont principalement les calendriers des compétitions qui ont eu des problèmes avec la disparition d’équipes ou de matchs. Ce fut d’ailleurs le cas lors de la publication des calendriers de National 2 puisque le FC Chambly-Oise n’apparaissait pas pour la première journée dans le groupe A puisque son adversaire, Châteaubriant, était “exempt”.

« Le Bureau Exécutif regrette vivement les nombreux problèmes informatiques survenus durant l’été, qui ont fortement perturbé l’activité des services des Ligues et des Districts (module compétition, licences, arbitrage, formation, …), a d’ailleurs indiqué la Ligue de Football Amateur le 23 août dernier. Conscient des difficultés liées à la refonte du système d’information de la FFF, il souhaite malgré tout obtenir des explications auprès de la Direction Informatique de la FFF, et espère que des solutions soient trouvées rapidement pour éviter à l’avenir ces désagréments. »

Un report envisagé avec le bug informatique !

Au point de mettre en danger le début du championnat comme c’était le cas en début de semaine pour le District de Charente dont tous les calendriers avaient disparu avec ce bug informatique. « Nos calendriers ont été faits au mois de juillet mais on a eu des clubs qui ont déclaré forfait, notamment un club de D2 le 2 septembre, explique Gilles Rouffignat, le président charentais. On a pris la décision de refaire nos calendriers le 5 septembre puis tout a disparu. Heureusement, ces problèmes ont été résolus mais on avait envisagé un report de la première journée. »

Certains pointent « un défaut de formation avec un seul référent par District ». Selon nos informations, les interrogations du BELFA n’ont pas reçu de retour à ce jour. Mais les dirigeants de la Fédération Française de Football ont sûrement d’autres chats à fouetter !

SHARE