Vannes - Plabennec (3)
Vannes et Plabennec devraient encore être dans le même groupe de National 2 la saison prochaine. (Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

Avec l’arrêt des championnats et la saison blanche, le Comex de la FFF a décidé de repartir avec les mêmes groupes la saison prochaine.

C’était une des interrogations des clubs : savoir comment seront organisés les championnats la saison prochaine. Le Comex de la Fédération Française de Football a décidé de ne rien changer. « La décision de saison blanche implique que la saison 2021/2022 doit démarrer avec la même composition des championnats qu’au début de la saison 2020/2021 » est-il expliqué dans le procès-verbal du 6 mai.

Petit point important néanmoins sur les vacances dans les championnats. « Dans le cas où il existera des places vacantes au sein d’un groupe, pour quelque motif que ce soit (équipe qui ne se réengage pas, équipe rétrogradée pour raison administrative ou disciplinaire…etc.), il y aura lieu, sauf dans la situation visée à la fin du point 3 ci-dessous, d’appliquer les règles en matière de vacances prévues dans les textes de l’instance concernée, en se fondant sur le classement final de la saison 2019/2020 » précise la FFF.

Ce qui veut dire que s’il manque un club dans des groupes de championnats, il pourrait être procédé à un repêchage ou une montée supplémentaire en prenant en compte les classements de la saison 2019-2020.

Les décisions concernant les compétitions

1. Composition des championnats
La décision de saison blanche implique que la saison 2021/2022 doit démarrer avec la même composition des championnats qu’au début de la saison 2020/2021 sous réserve des points 2 et 4 ci-dessous. Il est toutefois précisé que si une équipe a fait l’objet en 2020/2021 d’une décision remettant en cause, pour quelque motif que ce soit, son maintien dans la poule (notamment : forfait général, mise hors compétitions, exclusion, rétrogradation…etc.), alors cette décision devra être appliquée et l’équipe en question repartira donc en 2021/2022, a minima, dans la division immédiatement inférieure à celle dans laquelle elle évoluait en saison 2020/2021.

2. Vacances
Dans le cas où il existera des places vacantes au sein d’un groupe, pour quelque motif que ce soit (équipe qui ne se réengage pas, équipe rétrogradée pour raison administrative ou disciplinaire…etc.), il y aura lieu, sauf dans la situation visée à la fin du point 3 ci-dessous, d’appliquer les règles en matière de vacances prévues dans les textes de l’instance concernée, en se fondant sur le classement final de la saison 2019/2020.

3. Retour à la structure initiale des championnats
En raison de l’application de la règle « toutes les montées / une seule descente » fixée la saison dernière par le Comité Exécutif (réunion du 16 avril 2020) pour les championnats de Ligues et Districts, la plupart des Ligues et des Districts avaient prévu de faire le nécessaire, à la fin de la saison 2020/2021, pour retrouver la structure initiale de leurs championnats en 2021/2022. Cela devra finalement être mis en œuvre à la fin de la saison 2021/2022, après décision du Comité de Direction de l’instance concernée, en vue d’un retour à la structure initiale des championnats en 2022/2023. Toutefois, si l’instance concernée constate une ou plusieurs vacances au sein d’un championnat et que le fait de ne pas combler cette ou ces vacances lui permet de retrouver la structure initiale de ce championnat dès le début de la saison 2021/2022, il appartient à son Comité de Direction de déroger aux règles en matière de vacances prévues dans ses textes, dans cette situation uniquement, afin de permettre un retour immédiat à la structure initiale.

4. Championnats générationnels
En ce qui concerne la composition des championnats générationnels pour la saison 2021/2022, compte-tenu de la grande diversité des situations dans l’ensemble des territoires, le Comité Exécutif laisse la liberté à chaque instance, via son Comité de Direction ou le cas échéant par son Assemblée Générale, de prendre la décision qui lui paraitra la plus adaptée à sa situation, qui pourra notamment consister à permettre de faire un glissement générationnel en fonction de la pyramide des championnats et permettre de modifier, lorsque cela s’avère indispensable, le format de la compétition, voire, le cas échéant, les critères de sélection des équipes participant au championnat concerné. Il est précisé que tous les championnats de jeunes qui ne sont pas générationnels restent bien entendu soumis à la règle définie au point 1 ci-avant, à savoir repartir en 2021/2022 avec la même composition des championnats qu’en 2020/2021.

SHARE