Dans le cadre de notre enquête sur les tarifs des Ligues, petit zoom sur les frais des mutations qui rapportent un petit pactole chaque intersaison.

La trêve estivale est de plus en plus prolifique au niveau du “mercato” dans le monde amateur ces dernières années. Une période où les clubs prospectent dans les alentours avec les joueurs, les connaissances de coéquipiers, du coach, par exemple, qu’ils souhaitent attirer dans leur effectif.

Seulement, tout a un coût même au niveau amateur. À l’image des tarifs des licences, chaque Ligue fixe les frais de mutations comme elle l’entend. Cela explique les différences de prix, et donc encore une fois une certaine inégalité en fonction que l’on soit un club lié au Grand Est ou à l’Auvergne-Rhône-Alpes. De très (trop ?) larges différences sont observées. Mais globalement ces frais n’ont pas tellement bougé depuis notre dernière enquête en 2018.

Des frais qui augmentent suivant la période

Pour les Seniors, nous retrouvons les tarifs de mutations les moins élevés en Corse à hauteur de 60,00 €, suivi de près par le Grand Est avec un tarif de 61,50€. Au prix pratiqué sur l’île de beauté, vous ajoutez 40% et vous obtenez le tarif des frais de mutation dans la Ligue Auvergne-Rhône-Alpes (100,00 €). Il s’agit du prix de base le plus élevé.

Cependant, si l’on va voir d’un peu plus près, on remarque que la Nouvelle-Aquitaine et les Hauts de France égalent leur collègue. En effet, dans le Sud-Ouest, le prix passe à 100,00 € à partir du 16 août, tandis que dans le Nord est de 130,00 € à dès le 1er septembre puis de 150,00 € au 1er octobre. De quoi décourager les clubs de réaliser des mutations de joueur.

Chez les féminines, on remarque que comme pour les tarifs des licences, certaines Ligues ont fait le choix de mettre un coût moindre. Ainsi, les mutations des Seniors féminines ne sont “que” de 20,00 € en Normandie et 25,70 € dans le Grand Est, par exemple. Cela concerne aussi les féminines U18 et U19. Dans les catégories inférieures, aucune différence n’est faite entre les garçons et les filles concernant les tarifs de mutation.

Dans le tableau ci-dessous, vous pouvez aussi observer que dans la majorité des Ligues, aucun frais de mutation n’est demandé pour les plus jeunes joueurs. Seuls, deux d’entre elles demandes de l’argent pour un changement de club des joueurs U6 à U11 : 13,50 € en Normandie et 10,00 € dans les Hauts de France.

Doit-on revoir ce système de frais de mutation, l’harmoniser ? Beaucoup de questions peuvent se poser à la vue de ces chiffres. D’autant que ce sont des frais importants pour un club amateur.

Les tarifs des mutations dans chaque Ligue

SHARE