En 2016, l'ES Connerré avait terminé deuxième de DH Maine et finaliste de la coupe du Maine.
En 2016, l'ES Connerré avait terminé deuxième de DH Maine et finaliste de la coupe du Maine. (Photo Lucien Martin)

Avec un déficit estimé à plus de 50 000 euros, l’ES Connerré va jeter l’éponge et le club pourrait se mettre en liquidation judiciaire. Le football amateur va mal !

Quatre siècles plus tard, Jean de La Fontaine est toujours aussi contemporain. Pour l’ES Connerré, club de la Ligue des Pays de la Loire, la fable « La grenouille et le bœuf » est vraiment d’actualité. C’est l’histoire d’un club qui est monté très vite, qui a été tout proche de l’accession en CFA2 (2016) et qui est maintenant à deux doigts de se placer en liquidation judiciaire. Mais que s’est-il passé ?

« Le club est monté très rapidement en Division d’Honneur puis lorsque le président a décidé de se séparer de Gaëtan Raison, il y a eu de nombreux départs, explique Sébastien Briand, l’entraîneur conneréen. De nombreux joueurs sont arrivés mais ils étaient payés et ils ne faisaient rien au club. » Résultat, l’actuel technicien de l’ES Connerré et d’autres joueurs sont de nouveau partis. La montée en CFA2 a été loupée de peu en 2016 avec une deuxième place… et depuis c’est la dégringolade !

« Il faudra désormais tout reconstruire ! »

« J’avais arrêté de verser tout cet argent l’été dernier, ce qui a amené le départ de nombreux joueurs, a confié le président Abdou Cissé à nos confrères du Maine Libre. Mon seul regret est de ne pas l’avoir fait à mon arrivée mais je n’ai pas eu le courage. » Résultat, c’est lui qui sera pénalisé en cas de liquidation judiciaire en tant que responsable juridique de l’association. « Le plus embêtant, ça va être de trouver un nouveau président » concède Sébastien Briand.

Le technicien de l’ES Connerré paye les pots cassés et il doit surtout mobiliser pour finir la saison. « On va essayé de ne pas fausser le championnat, assure-t-il. Puis on va axer le futur projet sur les jeunes. Il faudra désormais tout reconstruire. » Le club sarthois devrait repartir en Départemental 1 si le District le lui permet. Mais la situation montre un véritable gâchis… tout ça pour une grenouille qui voulait être plus grosse que le bœuf !

PARTAGER