Vannes - Plabennec
Les clubs de National 2 (ici Vannes et Plabennec) sont autorisés à s'entraîner. (Photo Philippe Le Brech)

Ce vendredi soir, la fédération Française de Football a transmis une note qui permet aux clubs de N2, N3 et D2F de pouvoir s’entraîner.

Depuis le début de la semaine, plusieurs clubs de National 2 ou National 3 avaient repris l’entraînement dont Le Puy Foot 43, le SO Romorantin ou Tours FC. D’autres formations envisageaient de le faire dès le début de semaine prochaine en mettant en avant que les joueurs sous contrat fédéral étaient des « joueurs professionnels » dans le sens que le football est leur métier, au même titre que les joueurs des clubs amateurs de National.

Un statut qui gênait considérablement la Fédération Française de Football mais aussi le Ministère des sports. Une circulaire envoyée ce vendredi soir va permettre officiellement à de nombreux clubs de pouvoir reprendre les entraînements. Pour les clubs de National 2, National 3 et D2 Féminine, « les équipes constituées majoritairement de sportifs sous contrat pourront continuer de s’entraîner avec les partenaires d’entraînement qui ne sont pas sous contrat et venant compléter l’effectif de l’équipe. »

Il est aussi indiqué que « les équipes constituées minotairement de sportifs sous contrat ne pourront s’entraîner avec tout leur effectif, seuls les joueurs sous contrat pourront continuer de s’entraîner ». Par contre, il n’est pas précisé quel genre de contrat. A noter que « les matchs d’entraînement entre équipes de clubs différents ou équipes d’un même club ne sont pas autorisés ».

PARTAGER