Les cinq remplacements ne sont pas envisagés pour la fin de saison

12
Mathieu Robin Mont-de-Marsan
Les clubs de National 2 (ici Mathieu Robin, l'entraîneur du Stade Montois) n'auront pas la possibilité d'effectuer cinq changements par match. (Photo Philippe Le Brech)

Alors que de nombreux clubs nationaux souhaiteraient avoir cinq remplacements par match, la FFF semble avoir fermé la porte.

Au mois d’août dernier, les entraîneurs des clubs de National étaient montés au créneau car ils estimaient pouvoir bénéficier des cinq remplacements par match comme c’est le cas cette saison en Ligue 1 et Ligue 2. « Nous aimerions avoir les mêmes opportunités de changements de joueurs, nous avait expliqué Mathieu Chabert, le technicien du SC Bastia. Le National est le championnat qui en a le plus besoin car nous n’avons pas les mêmes moyens que les pros donc il y a plus de fatigue cumulée. »

Si l’antichambre de l’élite continue à jouer depuis le début du confinement, ce n’est pas le cas des divisions inférieures qui sont toutes à l’arrêt. Et la possibilité d’effectuer cinq remplacements revient sur la table après deux mois de coupure. « Ce règlement, c’est pour les pros mais on ne doit pas être touché de la même manière par la Covid-19 chez les amateurs ! » assure Alban Atonatty, l’entraîneur de l’USSA Vertou (National 3), qui serait favorable à une adaptation pour la fin de saison.

Un problème réglementaire

De nombreux techniciens sont sur la même longueur d’onde. Selon nos informations, la Fédération Française de Football a d’ailleurs été interrogée sur cette possibilité pour les championnats nationaux. Le but est de préserver les joueurs qui vont reprendre l’entraînement puis la compétition après deux mois de coupure. De plus, les matchs devraient s’enchaîner jusqu’à la fin du mois de juin pour tenter de finir la saison puisqu’il ne reste que 22 week-ends en comptant une journée au mois de janvier.

Mais la réponse a été claire : ce n’est pas du tout envisagé, pour un problème réglementaire. La FFF estime en effet qu’elle ne peut pas modifier le règlement des championnats en cours de saison. Le sujet de la possibilité des cinq remplacements semble donc définitivement clos.