BOURLES Redwan (Lorient B)
La réserve du FC Lorient avait conclu plusieurs matchs amicaux ces prochaines semaines. (Photo Philippe Le Brech)

Alors qu’ils étaient autorisés à organiser des matchs entre leurs structures, les centres de formation ont été contraints d’annuler.

Autorisés à s’entraîner par le Ministère des sports, au contraire de la plupart des clubs amateurs, les centres de formation de clubs professionnels avaient aussi reçu l’autorisation d’organiser des matchs amicaux entre leurs structures.

Une décision qui avait créé le mécontentement de nombreux clubs amateurs, adversaires de ces équipes issues des centres de formation dans les championnats seniors (National 2, National 3) ou jeunes (U19, U17), qui n’ont pas le droit aux rencontres durant le confinement.

Mais ça c’était avant ! En fin de semaine dernière, les centres de formation ont reçu un courriel de la Direction Technique Nationale. « Suite aux annonces gouvernementales et après échanges auprès du cabinet du Ministre des Sports, nous vous informons que les matchs amicaux entre structures du PPF sont interdits pour le moment (Centre de formation, Pôles espoirs) » est-il indiqué.

La DTN a expliqué que « la continuité pédagogique est assurée par le maintien des entraînements de manières dérogatoires ainsi que par le maintien de la scolarité », précisant que les clubs devaient « procéder à l’annulation des matchs amicaux planifiés ». Une tuile pour la plupart des centres de formations qui avaient conclu des rencontres pour leurs équipes réserves, U19 ou U17.

PARTAGER