Bannière stages Louza

Le tribunal judiciaire de Limoges a rendu son verdict ce jeudi. Les clubs de Haute-Vienne vont devoir voter de nouveau pour l’élection au District.

Le 18 septembre dernier, Jacques Pleinevert succédait à Bernard Ladrat au terme d’une élection très serrée face à Timothée Johnson avec seulement cinq voix d’écart ! Sauf que la liste battue s’est aperçue que deux bulletins – contenant six voix – avaient été annulés. Ce qui aurait pu changer le cours de ces élections. La liste battue avait alors saisi le CNOSF dont la conciliation proposait de refaire les élections. Ce qui avait été refusé par le comité directeur élu.

Les protagonistes s’étaient retrouvés devant le tribunal judiciaire de Limoges le 15 janvier dernier. Le verdict a été rendu ce jeudi 4 février. « Le tribunal a jugé que l’élection de M. Pleinevert n’était pas régulière et que de nouvelles élections devaient être organisées, a commenté Timothée Jonhson au Populaire du Centre. Je suis pleinement satisfait. »

Les clubs de Haute-Vienne vont donc devoir voter de nouveau et choisir entre ces deux listes. La nouvelle assemblée générale élective devra être organisée dans un délai d’un mois après la notification du jugement aux deux parties.

SHARE