Le tribunal valide la deuxième liste pour l’élection au District d’Alsace

Liste Dominique Lihrmann
Philippe Kalt (à gauche) et Dominique Lihrmann ont eu l'idée de monter une liste. (Photo DR)
Bannière stages Louza

Coup de tonnerre en Alsace ce jeudi puisque le tribunal de Strasbourg a validé la liste de Dominique Lihrmann pour l’élection au District.

Le District d’Alsace va-t-il sortir de la Ligue du Grand-Est ? Ce sera l’enjeu de ce vendredi soir lors de l’assemblée générale élective du District d’Alsace. Car Michel Aucourt, l’actuel secrétaire général, ne sera pas seul en course. Hier, le tribunal judiciaire de Strasbourg a en effet donné raison à la liste de Dominique Lihrmann qui est ainsi réintégrée à 24 heures du vote.

Cette liste avait été rejetée par la commission de surveillance des opérations électorales au motif que Samir Kecha, l’éducateur présenté, n’était pas membre de l’amicale des éducateurs de football Alsace. Après avoir eu une conciliation positive devant le CNOSF – au motif de la démocratie, le comité directeur du District avait décidé de ne pas accepté les recommandations de l’instance olympique.

Saisi le 17 novembre dernier, le tribunal judiciaire de Strasbourg a donc suivi le CNOSF en réintégrant la liste de Dominique Lihramnn tout en condamnant le District à 2 500 euros pour les frais de justice. « Le comité directeur du District d’Alsace de football prend acte de la décision exécutoire mais non définitive rendue ce jour par le tribunal judiciaire de Strasbourg, indique un communiqué de l’instance départementale. Il demande aux services administratifs de porter à la connaissance des clubs la composition de la liste de Dominique Lihrmann en vue de l’assemblée générale du 4 décembre, pour valoir candidature. » 

Une campagne électorale qui n’est pas respectée

Une demande de report de la deuxième liste afin d’avoir le temps de faire campagne auprès des clubs a été refusé par le comité directeur du District. Ce qui va à l’encontre de la décision prise par ce même comité directeur le 29 septembre dernier sur les modalité de la campagne électorale. Il avait en effet été convenu « un article de présentation de l’équipe, un article de présentation du projet, une mise à disposition d’une salle dans les locaux du District pour une conférence de Presse ».

Or ce vendredi, aucune communication n’a été faite sur le site du District d’Alsace concernant la liste menée par Dominique Lihrmann. Celle-ci n’est même pas présente dans les documents de l’assemblée générale. Pourtant la Fédération Française de Football a fourni un guide pratique élections à toutes les Ligues et Districts où il est indiqué « un principe doit être impérativement respecté : tous les candidats doivent être mis dans les mêmes dispositions ».

Des recours à prévoir

« Nous devons en principe disposer, durant une dizaine de jours, des moyens mis à disposition par le district pour communiquer notre programme aux clubs, a expliqué Dominique Lihrmann au quotidien L’Alsace. Nous n’avons pas pu le faire, puisque nous avons passé notre temps à courir derrière notre validation. »

Ce qui n’est donc pas le cas. Cette élection est en effet capitale puisque le liste de Dominique Lihrmann préconise une sortie de la Ligue du Grand-Est dans le cadre de « la création de la Collectivité Européenne d’Alsace ». Mais suivant les résultats, des recours pourraient être fait par les deux camps, en sachant que le District d’Alsace a déjà fait appel de la décision du tribunal.

SHARE