Salouël public La Licorne
Les joueurs du RC Saoulël Saleux ont été féliciter leur public à l'issue de la rencontre. (Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

Battu au huitième tour par Wasquehal (N3), le RC Salouël Saleux a marqué l’histoire de la coupe de France. Retour sur cette journée unique.

Les joueurs, le staff et les dirigeants du RC Salouël Saleux ont vécu une journée historique ce dimanche 28 novembre 2021. Une journée dont ils se rappelleront très longtemps. Réunis en fin de matinée pour une collation dans un restaurant à dix minutes du stade de la Licorne, ils ont découvert l’enceinte du SC Amiens aux alentours de midi. Pendant ce temps, le président Antonio Dos Santos courrait dans tous les sens, s’activant avec le responsable de la billetterie du SC Amiens ou encore à gérer les accréditations.

La découverte du stade de la Licorne par les joueurs et le staff du RC Salouël Saleux. (Photos Philippe Le Brech)

A l’issue de ce petit tour sur la pelouse, les joueurs se sont rendus dans leur vestiaire afin de se changer. Ambiance musicale RNB puis surprise : “Ma prière” de Céline Dion ! Après avoir attendu le retour de son capitaine Alexandre Matos Da Silva, qui était dans le vestiaire des arbitres, Antoine Mücke a débuté sa causerie vers 12h45. Celle-ci a duré un petit quart d’heure, ponctuée par des messages d’encouragement de Philippe Hinschberger, l’entraîneur du SC Amiens, et de plusieurs de ses joueurs.

A 13h05, les maillots estampillés “petit poucet” ont été donnés aux joueurs avec la composition d’équipe. La pression commençait à monter doucement. « Quel que soit le résultat, soyez fiers de vous, a lancé Antonio Dos Santos. Un club de Départemental 2 au huitième tour, c’est déjà historique. Restant fiers de ce parcours ! » Il a aussi fait passer un message du président de District, absent du match pour raisons médicales.

Les joueurs du RC Salouël Saleux dans le vestiaire… où ils ont écouté Céline Dion ! (Photo Philippe Le Brech)

Les plus belles occasions en première période !

A 13h13, les joueurs du RC Salouël Saleux ont pénétré sur la pelouse du stade de la Licorne pour débuter leur échauffement, sous l’ovation de leurs supporters venus en nombre. Les joueurs de Wasquehal leur ont emboité le pas deux minutes plus tard. La pression a continué de monter jusqu’au coup d’envoi, à 14 heures, devant 3 353 spectateurs.

Le pensionnaire de District a fait bonne figure en début de match et il s’est même procuré les plus belles occasions. Le premier tir de Kévin Roger a été repoussé par Samuel Atrous (15′) avant que le portier de Wasquehal Football détourne une nouvelle tentative puissante de l’attaquant du RC Salouël Saleux (31′). Le petit poucet avait peut-être laissé passer sa chance !

Les joueurs du RC Salouël Saleux ont laissé passer leur chance en première période. (Photo Philippe Le Brech)

Le club de National 3 a en effet fait la différence juste avant la pause, sur une tête du défenseur Aurélien Goret, à la suite d’un corner (0-1, 43′), puis par Corentin Halucha opportuniste (0-2, 45+2). « On peut avoir quelques regrets lors de la première période car on peut marquer mais on prend ce but sur ce corner » soufflait Antoine Mücke à l’issue de la rencontre. Car le jeune technicien avait bien prévenu ses joueurs du danger que représentaient les coups de pied arrêtés.

Antoine Mücke a remobilisé ses troupes dans le vestiaire à la pause. (Photo Philippe Le Brech)

A la pause, dans le vestiaire, il leur a rappelé « l’importance du troisième but » dans ce genre de match. Un troisième but qui est arrivé à l’heure de jeu … mais par Wasquehal Football grâce à Sacha Hamache (0-3, 60′), tout juste entré en jeu (56′). Le rêve était passé pour le RC Salouël Saleux mais que la fête fut belle ! Et Antonio Dos Santos se rappellera longtemps de ces quelques jours harassants, le président du club de la Somme ayant quitté la Licorne assez tard !

La haie d’honneur des joueurs de Wasquehal pour le désormais ex-petit poucet de la coupe de France. (Photo Philippe Le Brech)

SHARE