Photo DR

Le tribunal administratif de Lille a rejeté ce jeudi le référé suspensif de Wasquehal Football, jugeant qu’il n’y avait pas de caractère d’urgence.

« Je vais me battre jusqu’au bout ! » La voix tremblante, Brahim Chiki est tombé de haut ce matin en apprenant que le tribunal administratif de Lille avait rejeté sa demande suspension de la décision de relégation de son club en Régional 1.

« L’intégration d’un club supplémentaire au championnat de National 3, au mois d’octobre 2018, apparaît difficile à réaliser dans des conditions de sécurité juridiques suffisantes, étant observé qu’une telle réintégration aurait nécessairement un caractère provisoire » est-il indiqué dans le délibéré du TA.

C’est un véritable coup dur pour le président de Wasquehal Football qui se démène depuis trois mois, avec notamment une conciliation positive du CNOSF qui a estimé « qu’il serait paradoxal de reléguer l’équipe du club requérant qui a sportivement gagné le droit de se maintenir en vertu des règles de principes de la compétition ». Mais la FFF avait refusée celle-ci.

Une procédure au fond devant le tribunal administratif peut encore être engagée, mais cela durera plusieurs mois, puisque le TA de Lille ne conteste pas qu’il y a eu faute dans la décision initiale de la Ligue des Hauts-de-France. Quand au référé, il ne peut être contesté que dent le Conseil d’Etat.

PARTAGER