Les représentants de la FFF ne foulent pas souvent le sol du CNOSF !
Le CNOSF à Paris. (Photo Jérôme Bouchacourt)
Bannière stages Louza

Initialement prévue vendredi, la conciliation entre Le Puy Foot 43 et la FFF a lieu aujourd’hui devant le CNOSF.

La semaine dernière le Comité National Olympique et Sportif Française (CNOSF) avait averti Le Puy Foot 43 que sa conciliation face à la Fédération Française de Football était reporté de vendredi à mardi. C’est donc aujourd’hui que le club de Haute-Loire va contester son non repêchage en National 1.

Le 13 juillet dernier, le comité exécutif de la FFF a en effet décidé de repêcher le CS Sedan-Ardennes, meilleur deuxième de National 2 lors de la saison 2019-2020, plutôt que Le Puy Foot 43, quinzième de National 1 sur la même saison. L’instance fédérale s’appuie sur son règlement en affirmant que le critère 1 a été utilisé pour repêcher Boulogne, Bastia-Borgo et Créteil et qu’elle devait donc utiliser le critère 2 pour la dernière place vacante.

C’est une interprétation du règlement sur laquelle Le Puy Foot 43 n’est pas d’accord, estimant que le critère 1 devait aussi s’appliquer dans son cas et non le critère 2 qui fait monter Sedan. C’est donc au conciliateur de trancher entre les deux parties… même si c’est le Comex qui aura toujours le dernier mot ! Et on connaît la chanson…

SHARE