Un décret qui devrait paraître en fin de semaine va autoriser les clubs n’ayant pas de tribune dans leur stade à accueillir du public debout dans les stades.

C’est une excellente nouvelle pour tous les clubs amateurs qui va tomber vendredi ou samedi ! Le Gouvernement va en effet publier une évolution du décret du 10 juillet, en particulier concernant l’accueil du public debout dans les stades qui n’ont pas de tribunes. Selon un document que nous nous sommes procurés, un point III va être ajouté à l’article 42 comme suit.

« Les stades ne disposant pas d’installations fixes ou provisoires permettant d’offrir des places assises aux spectateurs peuvent accueillir du public, sous réserve que les espaces destinés à l’accueil du public soient aménagés de manière à garantir le respect des dispositions de l’article 1er (c’est à dire des gestes barrières et de la distanciation sociale d’un mètre, N.D.L.R.). »

La Nouvelle-Aquitaine a déjà communiqué

Depuis plusieurs semaines, Brigitte Henriques, vice-présidente de la Fédération Française de Football, est en lien avec le Ministère des sports pour faire évoluer cette question et proposer un autre protocole que celui du 15 août. Sur la demande la Ligue de Nouvelle-Aquitaine, Fabienne Buccio, Préfète de Nouvelle-Aquitaine, a interrogé le Ministère qui l’a ainsi informé de cette nouvelle situation à venir.

Le nouveau protocole a été validé par le cabinet de la Ministre des sports avant d’être transmis au Ministère de la santé. Selon nos informations, il n’y aura aucun problème sur la validation de ce document. Puis la FFF sera avertie et elle pourra communiquer auprès des Ligues et Districts… et des clubs. Il ne manque que la date de validation à ce jour.

La Ligue de Nouvelle-Aquitaine a néanmoins pris les devants en publiant un communiqué ce jeudi soir. « Nous remercions notre Préfète de Région ainsi que le directeur de de la jeunesse et sport pour leur soutien » précise Saïd Ennjimi, le président de l’instance régionale. D’autres Ligues attendent la publication du décret pour emboîter le pas… mais c’est une réelle avancée pour tous les clubs amateurs.

PARTAGER