Jeunes Sarlat
Les clubs n'ont plus le droit qu'à quatre mutés dans les catégories de U12 à U18. (Photo Philippe Le Brech)

Selon nos informations, la FFF envisage de décaler le passage de six à quatre mutés dans les catégories jeunes pour la saison 2023-2024.

Le samedi 18 juin, lors de l’assemblée fédérale, les délégués ont voté le passage de six à quatre mutés dans les catégories jeunes (U13 à U18). Une réforme qui plaît à la majorité des clubs sur le fond mais qui a provoqué un énorme tôlé sur la forme, étant donné que son application est immédiate. Or de nombreux clubs ont déjà bouclé leur recrutement puisque la saisie des licences pour la saison 2022-2023 a débutée depuis le 7 juin.

Comme nous en faisions écho la semaine dernière, de nombreux techniciens étaient mécontents que le nombre de mutés chez les jeunes soit mis en place pour 2022-2023, à l’image de Julien Forget, éducateur à Nort-sur-Erdre en Loire-Atlantique. « Le timing est désastreux. J’osais espérer une modification de la date d’application… Aucun respect pour le travail des clubs ! »

Même son de cloche un peu partout dans l’Hexagone. « Je trouve que c’est une très bonne initiative, seulement c’est n’importe quoi d’annoncer cela un 15 juin alors que tous les clubs ont déjà pris des gamins, assurait un entraîneur normand. Qu’est-ce qu’on va dire à ceux qui ont déjà pris six gamins mais qui ne peuvent en faire jouer que quatre ? »

Ce mécontentement général est remonté dans les Districts et les Ligues. Et donc à la Fédération Française de Football – qui au départ ne validait pas cette modification règlementaire – envisage le report de ce passage de six à quatre mutés dans les catégories jeunes pour la saison 2023-2024. Cela permettrait aux clubs d’avoir une saison pour prendre la mesure de cette nouvelle règle.

SHARE