Jeunes Sarlat
Les clubs n'ont plus le droit qu'à quatre mutés dans les catégories de U12 à U18. (Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

Le changement du nombre de mutés dans les catégories jeunes semblent prématuré pour de nombreux clubs qui ont déjà bouclé leur recrutement.

Samedi matin, lors de l’assemblée fédérale, le vote sur la modification de l’article 160 des règlements généraux de la FFF concernant les mutations fait débat. Si la commission fédérale des règlements et contentieux s’était montrée défavorable à la réduction du nombre de joueurs mutés dans les catégories jeunes dans les championnats de Ligue et de District, le texte a néanmoins été voté à 62,24%. Quelques jours plus tard, le débat continue. Mais cette fois dans les clubs. Car le nouveau règlement est applicable dès la saison 2022-2023.

« C’est une bonne chose sur le long terme mais le timing trop tardif pour 2022/2023 car nous avons déjà recruté 6/7 jeunes notamment via la section sportive, souligne Paul Fauvel, le directeur général du Bergerac Périgord FC. Ce sera à leur détriment. » Même son de cloche pour Julien Forget, éducateur des U15 à Nort-sur-Erdre (Loire-Atlantique). « Le timing est désastreux. J’osais espérer une modification de la date d’application… Aucun respect pour le travail des clubs ! »

Une réforme acceptée sur le fond mais pas sur la forme

Une réforme qui est plutôt bien acceptée sur le fond mais pas sur la forme. « Je trouve que c’est une très bonne initiative, seulement c’est n’importe quoi d’annoncer cela un 15 juin alors que tous les clubs ont déjà pris des gamins, fustige un technicien de Seine-Maritime. Qu’est-ce qu’on va dire à ceux qui ont déjà pris six gamins mais qui ne peuvent en faire jouer que quatre ? » Dans les Flandres, Bénédicte Guffroy Caby estime que « ça évite un certain pillage » tout en précisant « qu’il aurait fallu le mettre en place dans un an car les clubs ont déjà commencé leur recrutement en pensant à six mutés ».

Si la FFF n’était pas tout à fait pour cette réforme, il aurait en effet été plus judicieux d’en rediscuter avec le Bureau Exécutif de la Ligue de Football Amateur – qui a demandé ce changement – afin de mettre cette réduction des mutés sur les jeunes à l’ordre du jour de l’assemblée fédérale du mois de décembre avec une application en 2023-2024.

SHARE