Gambardella Plabennec - Le Mans
Le Mans FC (en rouge) s'est incliné à Plabennec au premier tour fédéral. (Photo Stade Plabennecois)

La coupe Gambardella est réservée aux joueurs U17 et U18 mais ce sont les clubs de National U19 qui sont inscrits, un vrai paradoxe.

« C’est notre équipe U18 R1 qui jouait ce match car je n’ai que des U19 dans mon équipe. Ce n’est donc pas notre équipe, comme la FFF le prétend, qui jouait ce match. » Ce dimanche, Ullrich Buchoux, l’entraîneur de l’USSA Vertou (National U19), n’était pas du déplacement à Saint-Cyr-sur-Loire où son club a été éliminé (0-3). C’est en effet l’équipe qui évolue en Régional 1 U18 qui avait fait le déplacement. Logique puisque depuis la saison 2019-2020, la coupe Gambardella a changé de catégorie.

« On s’est rendu compte que la plupart des équipes étaient composées de joueurs U17 et U18 donc c’est une juste évolution des choses » nous expliquait Jean-Luc Marsollier, alors responsable de la commission des pratiques jeunes de l’instance fédérale, en mai 2019. Cette décision avait été prise en même temps que pour les montées générationnelles en National U17 et National U19. Mais le format n’a pas été modifié et ce sont toujours les clubs nationaux U19 qui sont inscrits.

Le leader du groupe C de National U19 éliminé par une R2 U18

Ce week-end, ce sont six clubs nationaux qui ont été éliminés par des formations régionales, et notamment Le Mans FC, leader du groupe C, à Plabennec (Régional 2 U18). Pas tout à fait surprenant pour Pierre Aristouy, l’entraîneur des U19 du FC Nantes. « Beaucoup de clubs amateurs de National U19 jouent avec une majorité joueurs nés en 2003, indique-t-il. Mais on a aussi été impacté ce week-end, car avec les joueurs suspendus, ce sont les deux tiers de l’équipe qui ont été modifiés pour notre match à Saumur. On a dû associer deux générations qui n’ont pas joué ensemble depuis le début de saison. »

Si les clubs professionnels avec un centre de formation s’en sont plutôt bien sorti puisque seul Guingamp a été éliminé dans un match particulier chez son voisin Saint-Brieuc (2-1), ce n’est pas le cas pour beaucoup d’autres. Il faut désormais attendre le deuxième tour fédéral pour voir si ce paradoxe de la coupe Gambardella se confirme.

SHARE