Drapeau arbitre
Photo Philippe Le Brech

De nombreux Districts ne peuvent pas désigner trois arbitres sur les matchs de l’élite départementale. Ce qui n’est pas sans poser de problèmes.

Dans son discours inaugural à l’assemblée générale du District de Loire-Atlantique, ce samedi matin, Alain Martin a indiqué « être très inquiet au niveau de l’arbitrage ». Notamment car l’instance départementale « ne peut pas désigner trois arbitres en D1 mais malheureusement qu’un seul ». Ce qui peut poser un problème d’équité sportive. « La saison dernière, on perd notre dernier match et on se fait voler la montée à cause d’un assistant indélicat » a notamment réagi un dirigeant de club de la couronne nantaise.

Un seul arbitre peut aussi poser des problèmes de sécurité, ce que dénoncent les arbitres de l’Isère qui se sont réunis le samedi 24 septembre à Seyssins. « Il était question pour nous d’exprimer notre ressenti et de parler des difficultés du week-end précédent en l’absence d’assistant et de délégué officiel, explique Mourad Brioua, un des organisateurs de cette réunion. Les tensions sur les bancs peuvent s’avérer parfois houleuses et le public très souvent peut se montrer hostile sans la présence dissuasive d’un délégué officiel. » Ces arbitres se sentent un peu abandonnés à leur sort.

Un guide à destination des parents en Loire-Atlantique

« On ne peut pas gérer une rencontre de haut niveau de District tout en faisant attention à ce qu’il se passe sur les bancs et autour du terrain, précise l’officiel isérois. Nous demandons donc la présence d’un délégué sur chaque match de D1. » Un ultimatum a été lancé au comité directeur du District, qui doit se réunit le 10 octobre. Sinon la quarantaine d’arbitres présents à cette réunion se mettront en indisponibilité du 15 octobre à fin janvier.

« Chaque saison, nous perdons beaucoup d’arbitres jeunes à cause de l’environnement des matchs, particulièrement le comportement des parents et celui de l’encadrement des équipes, a souligné Alain Martin ce samedi en Loire-Atlantique. Où est l’éducation si l’on passe une partie de la rencontre à apostropher l’arbitre ? » Un guide de l’arbitre de District a été mis en place en début de saison et un guide à destination parents va prochainement être publié. A voir si cela sera suffisant pour enrayer la chute du nombre d’arbitres !

>>> Retrouvez tous nos articles de notre dossier Arbitrage

SHARE