Les vestiaires seront-ils ouverts à la reprise des compétitions ? (Photo Philippe Le Brech)

Dans un document datant du 3 août, le Haut Conseil de la santé publique donne son avis sur l’utilisation des vestiaires et le public dans les stades.

Le 28 juillet, Jérôme Salomon, le directeur général de la santé, a envoyé un mail à Franck Chauvin, le président du Haut Conseil de la santé publique (HCSP), afin de le saisir sur les vestiaires collectifs et la pratique des sports en plein air. Cette demande provenait du Président de la République et du Ministère des sports afin de changer le décret 2020-860 du 10 juillet.

Le HCSP avait « déjà recommandé que les vestiaires sportifs soient adaptés et organisés de façon à respecter les mesures barrières » par deux avis rendus les 31 mai et 17 juin ! Et sa réponse au directeur général de la santé, datée du 3 août, va dans le même sens. Dans le document que nous nous sommes procurés, il « recommande, en réponse à la question posée sur l’ouverture sous conditions des vestiaires collectifs, que l’accès aux vestiaires collectifs et leur utilisation soient conditionnés au respect de l’ensemble des mesures suivantes ».

Trois points ont ainsi été soulevés. Le premier est « la désignation d’un référent Covid dans l’établissement chargé de la mise en œuvre, de l’observation et du respect strict des mesures de prévention établies sur le site ». Le deuxième est « la définition et le respect d’une jauge de fréquentation des vestiaires en tenant compte du respect de la distanciation physique minimale et de la régulation des flux de circulation des personnes, dans tous les cas, le temps de présence des personnes dans les locaux doit être réduit au minimum ».

Enfin, la troisième mesure est « que soit rappelé régulièrement aux pratiquants et intervenants sportifs et à toute personne fréquentant les locaux à usage sportif de ne pas participer aux activités sportives si eux-mêmes ou l’un de leurs proches présentent des signes évocateurs de Covid-19 et de ne pas oublier les mesures barrières avant et après une activité sportive, en particulier dans les vestiaires ».

Du public debout dans les stades ?

Ce mardi, nous avions évoqué le fait que les vestiaires collectifs pourraient être fermés jusqu’au 31 octobre. Un arbitrage pourrait donc être réalisé afin de laisser les clubs utiliser leurs installations mais avec des conditions drastiques, sous peine de fermeture par les autorités. Mais un autre sujet important est évoqué : celui de présence de spectateurs debout dans les stades.

« Concernant les établissements sportifs, le HCSP recommande que la rédaction de l’article 42 soit complétée pour que la distanciation physique précisée pour les personnes assises ne soit pas l’unique mesure préconisée. Celle-ci concerne aussi les personnes assistant debout à un événement sportif, quand l’établissement ne dispose pas de tribune ou est seulement de petite capacité. » Mais il faudra que ce soit en respectant les gestes barrières et avec le port du masque.

Il reste désormais à savoir si ces recommandations vont être prises en compte par le Gouvernement afin que les clubs amateurs puissent démarrer leur saison à peu près normalement. La réponse ne devrait désormais plus tarder !

PARTAGER