La cohabitation entre les sections masculines et féminines va continuer en attendant une extension de la Jonelière.
Le centre de formation du FC Nantes ne pourra pas s'étendre à la Jonelière. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Sous la menace d’un déclassement de son centre de formation, le FC Nantes souhaitait agrandir la Jonelière. Mais il n’a pas obtenu l’autorisation des Bâtiments de France.

C’est un véritable coup dur pour le FC Nantes ! Les Bâtiments de France ont en effet refusé le projet d’agrandissement de son centre de formation à la Jonelière, autorisation indispensable puisque le site qui se trouve au bord de l’Erdre est classé Natura 2000. Le problème, c’est que la Fédération Française de Football a prévenu le club d’un possible déclassement de son centre car il ne répond plus aux normes en termes d’installations.

Le projet emmené par le FC Nantes comprenait trois terrains supplémentaires et de nouveaux vestiaires afin que la section féminine, en plein développement, puisse continuer de cohabiter avec les sections préformation et formation masculines. Ce qui ne sera donc pas le cas. D’autres solutions sont donc envisagées et notamment celle de la Roseraie, à quelques encablures du stade de la Beaujoire.

Situé aussi au bord de l’Erdre, au milieu d’un parc floral, le site de la Roseraie possède déjà deux terrains de football. Mais il devra entièrement être aménagé avec des vestiaires et des bureaux, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Selon nos informations, d’autres solutions sont aussi envisagées car ce nouveau site devrait accueillir la préformation ainsi que la section féminine. Pas un mince chantier…

Le site de la Roseraie à Nantes. (capture Google)
PARTAGER