FC Mulhouse
Le FC Mulhouse a été rétrogradé en National 3. (Photo Brahim Bouchareb - LGEF)

Après le Tours FC interdit d’accession en National 2, c’est le FC Mulhouse qui a été épinglé par la DNCG. Le club va faire appel.

La commission fédérale de contrôle des clubs enchaîne les dossiers depuis quinze jours. Au lendemain de l’interdiction d’accession du Tours FC en National 2, le Gendarme du football amateur a sanctionné le FC Mulhouse en rétrogradant provisoirement le club alsacien en National 3. Ce qui n’a pas été du goût de son président.

« C’est de bonne guerre, la DNCG veut faire un peu de bruit, faire couler de l’encre, a réagi Eric Descombes, le directeur du football, auprès de nos confrères de L’Alsace. On est droit dans nos bottes, on fait les choses de manière droite et légale. » Ce problème financier est structurel et le FC Mulhouse ne semble pas en danger.

« La crise liée au coronavirus est passée par là et nous avons affiché une perte, qui sera absorbée l’an prochain, a expliqué le dirigeant mulhousien au quotidien alsacien. Depuis qu’il est là, Gary Allen (le président, N.D.L.R.) a toujours répondu présent, avec un apport significatif de 700 000 à 900 000 euros par an. Il y a une réalité économique cette année et je ne comprends pas la DNCG. Elle a d’ailleurs approuvé notre budget prévisionnel pour la saison prochaine, qui est cohérent. Nous allons une fois de plus faire face à la difficulté en interjetant appel. »

La saison dernière, le FC Mulhouse avait déjà été sanctionné en première instance avec une interdiction de montée en National 2. Mais le club avait su prouver en appel que sa santé financière était saine. Ce qu’il devra une nouvelle fois montrer ces prochaines semaines.

PARTAGER