La Ligue d’Occitanie a modifié le procès-verbal erroné concernant Perpignan Nordmais elle maintient sa sanction envers le club.

Le dossier du SC Perpignan Nord devient ubuesque. Le 3 juillet, la commission des règlements et contentieux de la Ligue d’Occitanie avait donné perdu par pénalité le match à rejouer du 29 juin (victoire 4-2 contre l’US Béziers). L’instance régionale reprochait en effet au club des Pyrénées-Orientales d’avoir aligné des joueurs suspendus… mais elle s’était trompée de date sur le match initial, indiquant qu’il avait eu lieu le 25 mai alors que c’était le 4 mai.

Vendredi 5 juillet, le SC Perpignan Nord a décidé de faire appel. Mais la Ligue a informé le club que celui-ci ne serait traité que le… 15 juillet ! Entre-temps, le procès-verbal de la commission des règlements et contentieux a été modifié, pour « réparer » l’erreur de date, le lundi 8 juillet à 11h07. Or la Ligue a conservé la décision de match perdu par pénalité qui empêche Perpignan Nord d’accéder au Régional 1.

Le procès-verbal est donc toujours daté du 3 juillet, ce qui montre que cette commission ne s’est pas réunie de nouveau. Sauf que cette fois, la Ligue reproche au club perpignanais non plus un joueur suspendu à la date du match à rejouer, mais trois joueurs. Il faut donc s’interroger sur le fait qu’il y a deux procès-verbaux à cinq jours d’intervalle. Et ceci alors que Perpignan Nord a déjà fait appel à la suite de la première notification.

Mais il y a pire que cela dans ce dossier. Perpignan Nord avait envoyé un courriel au service juridique de la Ligue afin de demandé quels étaient les joueurs qui pouvaient participer à ce match à rejouer. Et le juriste avait indiqué que « les joueurs qualifiés pour la rencontre sont ceux qui l’étaient à la date de la première rencontre » (voir ci-dessous).

On récapitule. Le 3 juillet, la commission des règlements et contentieux a jugé le dossier en prenant une mauvaise date du match initial (25 mai au lieu du 4 mai). Après la communication de Perpignan Nord sur cette erreur, la dite commission a corrigé son procès-verbal, le 8 juillet, sans se réunir de nouveau. Mais elle aussi modifié les griefs reprochés au club des Pyrénées-Orientales… qui avait déjà fait appel le 5 juillet à la suite de la première notification.

En attendant, la Ligue d’Occitanie a déjà publié les équipes par niveau de Ligue, avec Perpignan Nord en Régional 2, alors que les procédures sont en cours. Et elle a aussi indiqué que l’appel ne sera pas traité avant le 15 juillet. Soit le jour de la date limite des mutations. C’est complètement fou !

PARTAGER