Un président par intérim annoncé démissionnaire, puis qui revient sur sa décision… des clubs qui portent plainte pour des irrégularités financières… la situation est tendue !

Au mois de février dernier, la Ligue de Méditerranée avait sanctionné Marc Martinet, président du District du Grand-Vaucluse, de trois ans de suspension pour « ingérence dans un dossier disciplinaire rendu par la Commission départementale de discipline … Fraude par modification du Procès-Verbal et de la décision rendue par la Commission départementale de discipline … Atteinte à la morale sportive ». Une sanction confirmée en appel par la Fédération Française de Football.

Michel Aubert, qui lui avait succédé, n’a pas eu la majorité nécessaire pour conserver la place de président à l’assemblée générale du mois de juin. Alexis Menjaud avait donc été nommé en attendant une nouvelle assemblée générale… qui a lieu ce samedi 30 novembre à Cabannes. Selon les informations de La Provence, celui-ci aurait demandé la démission de plusieurs membres du comité directeur qui auraient refusé. Avec la secrétaire générale Martine Guégan, le président par intérim était tout proche donc jeter l’éponge.

Une nouvelle procédure disciplinaire en cours

Mais le quotidien provençal nous apprend qu’une réunion de la dernière chance se tiendrait ce soir afin qu’Alexis Menjaud puisse sondé les membres du comité directeur qui souhaitent poursuivre l’aventure… en sachant que ce seront les clubs qui décideront samedi matin, avec le risque d’un nouveau camouflet. Car un collectif de clubs s’est monté sur l’initiative de Jean-Christophe Magnaud, président de l’AC Avignon. Ces « présidents indignés » ont noté des irrégularités dans les comptes du District. Une plainte a été déposée contre X pour « abus de confiance, escroquerie, faux et usage de faux » afin qu’une enquête judiciaire soit ouverte.

Enfin, un autre membre du comité directeur du District – qui s’est mis en retrait depuis – est sous le coup d’une procédure disciplinaire de la Ligue de Méditerranée pour « Manquement à la Charte d’Ethique et de Déontologie du Football, et notamment aux devoirs d’exemplarité, de maîtrise de soi, de justice et d’intégrité, d’impartialité et d’indépendance » ainsi que « Comportement intimidant et menaçant à l’encontre d’un Officiel ». Ce sera donc très tendu samedi matin…

PARTAGER