Stade Laval Réunion
Le stade Didier-Olivry à Laval. (Capture d'écran Google)

La commission de discipline du District de Mayenne a suspendu l’US Laval Réunion jusqu’à nouvel ordre après des incidents contre l’ES Quelaine.

Ce jeudi 3 mars, le club de l’US Laval Réunion a été suspendu à titre conservatoire de toutes compétitions officielles par la commission de discipline du District de Mayenne. Cela concerne les deux équipes du club qui évoluent en championnat départemental (D2 et D4). Les motifs retenus par l’instance sont « bousculade volontaire, comportement intimidant/menaçant, insultes » de la part de certains de ses joueurs lors de la rencontre face à l’ES Quelaine.

Des incidents avaient déjà émaillé le match aller entre les deux clubs, le 24 octobre dernier, avec une mise en instruction. L’arbitre avait en effet été menacé par des joueurs de l’US Laval Réunion. Deux joueurs avaient alors été suspendu dix matchs pour « Comportement intimidant/menaçant à l’encontre d’un officiel en dehors de la rencontre » et le club avait eu un match de sursis à huit clos pour « envahissement de terrain à la mi-temps ».

Le match retour entre les deux clubs a donc de nouveau dégénéré malgré la présence de trois arbitres officiels et d’un délégué nommé par le District. La commission de discipline a donc mis le dossier en instruction. Les sanctions pourraient être encore plus lourdes envers l’US Laval Réunion. Surtout qu’un courrier avait aussi été envoyé à l’instance départementale en décembre concernant « l’environnement déplorable autour du terrain, avec des comportements inacceptables » lors d’un match à l’US Laval.

SHARE