Football ballon
Photo Philippe Le Brech

Alors que les clubs peuvent poursuivre l’accueil des licenciés, le District de la Manche les encourage plutôt à arrêter leur activité.

Depuis dix jours, c’est une grande cacophonie. Samedi matin, un club de la Loire était obligé d’interrompre ses activités après une demande insistante de la Préfète du Département. Ce lundi, c’est un président de District qui a mis en ligne un communiqué qui demande à tous ses clubs ne plus accueillir leurs licenciés durant le mois d’avril.

« Afin de nous montrer responsables et protéger nos joueurs, nos bénévoles, nos éducateurs, nos arbitres et nos dirigeants, et par cohérence et solidarité avec les soignants, avec les écoles et les commerces qui sont fermés, je vous invite, au-delà des autorisations qui sont actuellement en cours, à stopper l’activité de vos clubs pendant la durée des vacances scolaires qui débutent aujourd’hui et cela jusqu’au 26 avril » explique Vincent Dubourg, président du District de la Manche.

L’élu départemental s’appuie sur les derniers chiffres de la pandémie de Covid-19. « Le taux d’incidence est actuellement de 235.8, alors qu’il n’était que de 100 le 28 février dernier. Les services de réanimation connaissent une tension et un taux d’occupation de 94.2 % soit un taux supérieur à celui que nous avons connu en avril dernier lors de la première vague. »

C’est une invitation pour ses clubs et non une obligation puisque seul le Préfet peut prendre ce genre de décision comme ce fut le cas dans les Vosges jusqu’au 30 mars. Les clubs de la Manche restent donc libres de poursuivre leurs activités. La cellule interministérielle de crise rappelait d’ailleurs dernièrement qu’il faut une homogénéité des décisions dans les départements et donc respecter les décisions nationales.

SHARE