Patrick Gonzalez est en colère contre clubs pros qui pillent les clubs amateurs.
Patrick Gonzalez est en colère contre clubs pros qui pillent les clubs amateurs. (Capture d'écran ASSP)

Patrick Gonzalez, le président de l’AS Saint-Priest (National 2), s’est fendu d’un gros coup de gueule contre les clubs pros et leurs méthodes peu scrupuleuses.

Cet après-midi, Patrick Gonzalez a enregistré une vidéo afin de dénoncer les méthodes de recrutement de certains clubs professionnels. « Nos clubs amateurs ont un problème de reconnaissance des clubs professionnels qui pillent nos équipes de jeunes, interpelle le président de l’AS Saint-Priest. On est bafoué par tous ces recruteurs qui contactent directement les parents sans nous en avertir. Et ça fait un moment que ça dure ! »

Et il donne des exemples concrets sur son coup de gueule. « Il faut savoir que quand un joueur part d’un club professionnel pour un autre club professionnel, en France, le club quitté touche 90 000 euros d’indemnités par année de formation. Mais le club amateur où le joueur a été formé ne touche rien. Quand un club pro vient chercher un enfant de 14 ans dans un club amateur, celui-ci ne touche rien non plus ! »

« Pas là pour faire le tapin ! »

Comme beaucoup de clubs amateurs en France, l’AS Saint-Priest est dans ce cas. Et Patrick Gonzalez espère les fédérer. « Il faut que nos clubs soient reconnus, clame-t-il. On fait du bon travail avec des éducateurs diplômés comme on nous le demande. Mais on n’est pas là pour faire le tapin ! On doit donc se mobiliser pour aller demander des explications au plus haut niveau du football français. »

Le président San-Priod souhaite donc que « les présidents de club me contacte sur le mail du club avec leur numéro d’affiliation afin que nous puissions montrer notre mécontentement ».

Contact : communication@assaintpriest.fr

La vidéo de Patrick Gonzalez

PARTAGER