Le Stade Leo Lagrange de Saint-Nazaire. (Photo DR)

A la suite des articles sortis ces dernières semaines, le Saint-Nazaire AF a tenu à faire une mise au point à travers un communiqué de presse.

Le Saint-Nazaire AF est passé devant la Commission Régionale de Contrôle et de Gestion (CRCG) de la Ligue des Pays de la Loire jeudi dernier. La décision a été mise en délibéré et le club de la Cité Portuaire devrait être informé cette fin de semaine de son maintien – ou non – en National 3. D’après certaines sources concordantes, nous avions fait part d’un déficit qui oscillerait entre 150 000 et 200 000 euros. Or le club nazairien a tenu à communiquer sur toutes les informations qui ont été publiées à travers un communiqué.

« Depuis quelques temps, des déclarations les plus diverses circulent, véhiculées par plusieurs médias, sur l’avenir du S.N.A.F. La plupart d’entre elles s’avèrent fausses ou inexactes. Le Comité de Direction se doit de lever le doute auprès de ses licenciés et les conforter en affirmant que la situation reste sous une vigilance très attentive du Comité et que tout est mis en œuvre pour permettre de beaux objectifs futurs. Le Comité de Direction affirme que la pérennité et l’avenir du club ne sont nullement compromis. Le club travaille à clarifier et à consolider la situation. Des informations sûres et explicitées seront portées à leur connaissance lors de l’Assemblée Générale de l’association qui se tiendra au stade Léo Lagrange, salle Joël Jégo, le 22 juin prochain. »

Petite précision. Le chiffre de 105 000 euros avait été indiqué par Mathieu Baholet, président qui a démissionné début juin. Mais que comprenait-il ? Était-ce le déficit total ou alors une estimation en tenant compte des fonds propres du SNAF qui avoisineraient les 55 000 euros ? Car d’autres sources font état d’un déficit qui pourrait dépasser les 200 000 euros… tout en sachant qu’il est certain que de nombreuses primes et frais de route n’ont pas été versés à des joueurs et éducateurs. Ça c’est une certitude.

La dernière rumeur en date fait état d’un partenaire ou d’un mécène qui apporterait une somme conséquente afin que le SNAF puisse repartir sur de bons rails. Information qui a été confirmée par plusieurs sources proches du club. Afin de démêler le vrai du faux, il faudra donc attendre l’AG du club ce samedi matin. Et celle-ci s’annonce passionnante !


PARTAGER