Football
(Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

Les personnes testées positives à la Covid-19 doivent demander un certificat de rétablissement, ce qui permet d’avoir le pass vaccinal pendant six mois.

« J’ai deux joueurs qui ne souhaitent pas se faire vacciner. Mais comme ils ont été testés positifs début janvier, ils auront leur pass vaccinal jusqu’à la fin de la saison ! » Comme cet entraîneur de Régional 2 Pays de la Loire, de nombreux techniciens vont pouvoir compter sur des joueurs qui n’auraient peut-être pas pu jouer ces prochains mois. Et cela grâce au certificat de rétablissement !

« Le certificat de rétablissement, délivré aux personnes qui ont été atteintes du Covid et ne sont pas encore éligibles à la vaccination, donnera accès au pass vaccinal, dans les mêmes conditions qu’il donnait accès au passe sanitaire » a indiqué Olivier Véran, le ministre de la santé, lors des débats à l’Assemblée nationale. A ce jour, ce certificat est valable à partir de onze jours après le test positif jusqu’à six mois après cette date.

Le pass vaccinal obligatoire à partir de la semaine prochaine

Les certificats de résultat d’autotest supervisé (négatif), antigénique (négatif ou positif) ou RT-PCR (négatif ou positif) sont authentifiés avec un QR Code et sont importables dans application TousAntiCovid. Mais il est aussi possible d’importer directement le certificat de rétablissement depuis la plateforme SI-DEP via le lien dédié. Ce sont donc des millions de Français qui vont pouvoir bénéficier du pass vaccinal, et notamment tous les licenciés de football amateur qui n’ont pas de schéma vaccinal complet.

Car si le pass sanitaire est encore valide pour les rencontres de ce week-end, comme nous l’a confirmé le ministère des sports, cela ne sera plus le cas en début de semaine prochaine.

Covid-19 : qu'est-ce qu'un certificat de rétablissement ?
SHARE