Stade Cannet
Le stade Maillan de Cannet-Rocheville n'est pas homologué pour ce match. (Capture d'écran Google)

Alors que le stade de l’ES Cannet Rocheville n’est pas homologué, le club est à la recherche d’un stade pour affronter Marseille.

L’ES Cannet-Rocheville ne pouvait pas rêver meilleure affiche ! Pour rejoindre les 32e de finale de la Coupe de France, l’ESCR a créé l’exploit après avoir sorti Bastia-Borgo (National) à l’issue d’une séance de tirs au but à sens unique (1-1 et victoire 4-1 sur TAB). Et pour la suite de la compétition, le pensionnaire de National 3 affrontera l’Olympique de Marseille pour sa plus grande satisfaction. « C’est un plaisir incroyable, de nombreux joueurs sont pour l’OM, ils vont réaliser un rêve en jouant contre des idoles, explique, Emmanuel Stella président du club, au micro de France-Bleu Azur. Ce sera une très grande fête. Le téléphone n’arrête pas de sonner depuis hier soir. Maintenant nous devons tout organiser. »

Cannes, Monaco, Nice ou Marseille ? L’ES Cannet-Rocheville a fait son choix !

Justement en parlant d’organisation, où se jouera ce match ? C’est la question que tout le monde se pose puisque le stade de l’ES Cannet-Rocheville, le stade Maillan n’est pas homologué pour cette affiche prévue le week-end du 18 au 19 décembre. Entre les infrastructures de Cannes, Monaco ou encore Nice, Emmanuel Stella semble avoir fait son choix. « Nous voyons avec les clubs de l’AS Cannes et de l’AS Monaco s’il est possible d’utiliser leurs installations. Nous aimerions aller à l’Allianz, donc nous lançons un appel au président Jean-Pierre Rivère pour qu’il nous aide. Car louer l’Allianz Riviera est trop cher il faut compter environ 70 000 euros. »

Mais en vue des événements récents, en plus du contexte financier, la tâche s’annonce ardue pour les Cannettans. « Il serait peut-être plus compliqué d’évoluer à l’Allianz à cause des récents problèmes de sécurité du dernier Nice – OM fin août » souligne Emmanuel Stella dans les colonnes de Nice-Matin. Il reste également une solution. Celle du Stade Vélodrome, mais qui reste seulement une option de derniers secours aux yeux du président du club des Alpes-Maritimes. Verdict, ce mercredi soir ou au plus tard jeudi en début de matinée.

SHARE