Dragan Cvetkovic et les joueurs du Limoges FC ne savent pas quel sera leur avenir.
Dragan Cvetkovic et les joueurs du Limoges FC ne savent pas quel sera leur avenir. (Photo Jérôme Bouchacourt)

L’avenir du Limoges FC est toujours en suspens. Aucune décision n’a été prise sur la suite du redressement judiciaire alors que le club va bientôt passer à la DNCG.

Les dirigeants du Limoges FC avaient rendez-vous ce mercredi devant le Tribunal de Grande Instance à propos du redressement judiciaire initié début avril. Nos confrères du Populaire du Centre annonçait dans leur édition d’hier que deux projets de reprise étaient en lice : un premier qui proposait un plan de sauvegarde avec une repris en National 3 et un second qui proposait une liquidation judiciaire. Les deux cas sont complètement différents.

En cas de continuation, avec un échelonnement de la dette, Limoges FC pourrait être autorisé à repartir en National 3. Si quelques rumeurs faisaient état ces derniers jours que le club repartirait en National 2, c’est purement utopique car l’article 234 des règlements généraux de la FFF est très clair : « Lorsqu’un club fait l’objet d’une procédure de sauvegarde ou de redressement judiciaire, il est procédé pour la saison suivante et au minimum, à sa rétrogradation sportive dans la division immédiatement inférieure à celle pour laquelle il aurait été sportivement qualifié. »

Le cas extrême enverrait Limoges FC en Départemental 4 !

En cas de liquidation judiciaire, de nombreuses options sont possibles. Le règlement fédéral indique que « Lorsqu’une des entités juridiques d’un club, visées à l’article 2 des Statuts de la F.F.F., fait l’objet d’un jugement de liquidation judiciaire, ce dernier entraîne automatiquement la déchéance des droits sportifs du club. Toutefois le Comité Exécutif peut, à titre exceptionnel, décider d’une nouvelle affectation de tout ou partie de ces droits sportifs. » La FFF peut aussi décider de remettre le Limoges FC à disposition de la Ligue de Nouvelle-Aquitaine.

Si les repreneurs qui privilégient la liquidation avec un départ en Régional 1, niveau qui sera celui de l’équipe réserve la saison prochaine, l’instance régionale peut ne pas accepter que le club limougeaud ne reparte pas au sein de l’élite régionale. Mais le pire serait qu’en cas de liquidation, la FFF décide de ne pas affecter les droits sportifs. C’est le cas extrême qui enverrait Limoges FC en… Départemental 4 ! Là aussi, c’est plutôt utopique. En tout cas, le club va désormais passer devant la DNCG avant son prochain rendez-vous au TGI de Limoges. Ce qui n’est pas la meilleure façon de défendre son dossier.

PARTAGER