Photo Twitter
Bannière stages Louza

Après le buzz de l’arnaque aux maillots subie par de nombreux clubs pros et amateurs, le père de l’enfant a été interpellé et placé en garde à vue.

Ce mardi, le community manager de Bourg-en-Bresse Péronnas avait dénoncé une arnaque aux maillots de la part d’une famille qui faisait croire que leur jeune garçon était atteint d’une maladie grave. Au total, ce sont une trentaine de clubs, de Ligue 1 au National 2, qui ont été impactés. Ce n’est pas tant le prix d’un maillot qui dérangeait mais surtout la méthode employée en se servant d’un enfant.

Rapidement identifié, il s’avère que le père de famille avait en plus usurpé l’identité d’un couple d’anciens voisins. Il se servait notamment du nom de la mère de famille pour contacter les clubs. Une plainte a été déposée. Ce jeudi, le quadragénaire a été interpellé à La Garde (Var) puis placé en garde à vue. Il est soupçonné d’escroquerie et d’usurpation d’identité. Selon Var Matin, il aurait reconnu les faits.

Si de nombreux maillots ont été retournés aux clubs concernés – avec des photos explicites publiées sur le réseau social Twitter – la perquisition au domicile du mis en cause a permis aux enquêteurs de saisir d’autres maillots de clubs de football. Saisi de l’affaire, le Parquet de Toulon a ouvert une enquête préliminaire.

SHARE