Laurent David Les Herbiers
Laurent David est arrivé aux Herbiers cet été. (Photo Philippe Le Brech)

Les Herbiers (National 2) ont réalisé un des exploits du 8ème tour de la coupe de France en éliminant l’EA Guingamp, pensionnaire de Ligue 2, ce samedi. Une performance sur laquelle est revenu pour Foot Amateur l’entraîneur Laurent David.

Après la qualification acquise le samedi, le dimanche du technicien, arrivé l’été dernier au club, a presque été aussi mouvementé. « Je suis allé assister au match de la réserve et à quelques minutes de la fin un de mes joueurs a été KO après un choc tête contre tête. Il a failli perdre connaissance, les pompiers sont arrivés et il est parti à l’hôpital de Cholet ; mais ça a l’air d’aller désormais. »

Ce week-end restera donc mémorable pour les Herbiers. Et avant la petite frayeur du dimanche, ce n’était que du bonheur pour le pensionnaire de National 2 qui, le temps d’une soirée, a renoué avec sa belle histoire avec la Coupe de France en sortant aux tirs au but Guingamp.

La finale en 2018 face au PSG et le parcours pour y parvenir sont toujours dans les têtes. « Tu le sens quand tu viens au stade, approuve Laurent David. Tu vois des souvenirs de partout quand tu arrives dans ce club. Cela a marqué les gens mais c’est normal c’est une chose extraordinaire, exceptionnelle, qui n’arrivera qu’une fois dans un club amateur. Et tu sens autour de l’engouement parce que ces gens-là ont vécu un truc incroyable. Ce n’est pas de la pression mais il y a quand même une attente car les gens ont tellement vibré qu’ils n’attendent que ça de pouvoir vibrer à nouveau. »

Laurent David : « J’ai dit aux joueurs qu’ils devaient se lâcher »

Les coéquipiers d’Alexandre Lavenant ont fait ce qu’il fallait pour apporter à leurs supporters leur petite dose de frissons et d’émotions fortes ce samedi. Laissons l’entraîneur des Herbiers nous détailler l’exploit. « En première période Guingamp nous a mis en difficulté en jouant vite et juste. Ils mènent 1-0 (but de Courtet à la 24e), on revient rapidement (but de Matondo à la 30e) mais ils reprennent l’avantage avant la mi-temps (but de Louiserre à la 37e). A la mi-temps j’ai dit aux joueurs qu’ils devaient se lâcher davantage, que jusque là ils respectaient trop le match et l’adversaire. Je savais qu’on était capable de beaucoup mieux car j’ai une équipe qui joue bien au foot. Lors de ma causerie d’avant-match j’avais dit qu’il y aurait besoin de mettre un zeste de folie et c’est ce qu’il a manqué en première période.

Notre très belle égalisation arrive vite en seconde période (but de Daury à la 66e) et sur ce second acte on fait jeu égal avec notre adversaire, on a même un peu la possession. Les joueurs ont mis les ingrédients qu’il fallait. Après ça se termine sur la loterie des tirs au but. On en manque un mais on se montre relativement adroit et notre gardien Rémi Pillot en sort deux. »

Voilà comment les Herbiers se sont hissés jusqu’au 32ème de finale. Un tour marqué par l’entrée en lice des formations de Ligue 1. Mais Laurent David, qui assistera au tirage ce lundi soir, ne se projette pas. « Je vais être honnête, c’est comme sur le tour d’avant : les souhaits ça ne sert à rien, ça n’arrive jamais. On verra bien ce lundi ! »

Un tirage que vous pourrez suivre en direct sur Foot Amateur qui sera également présent à Nantes pour l’occasion.

SHARE